« Ma rencontre avec le Christ m’a révélée à moi-même »

Ancien témoin de Jéhovah, Manon découvre la foi catholique, lorsqu’elle se retrouve seule avec ses deux enfants et recherche des réponses à ses questions existentielles. Elle rejoint la paroisse Saint-Georges, suit un parcours Alpha, reçoit le baptême. Une nouvelle vie commence alors pour elle, pleine d’espérance et de joie.

 

Une autre image de Dieu

Élevée dans une famille Témoins de Jéhovah, Manon développe dans son enfance un fort idéal de perfection. « J’ai grandi avec la peur d’être désapprouvée par Dieu. À la moindre pensée qui me traversait l’esprit et qui ne correspondait pas à ce que l’on m’enseignait, je me disais que j’allais mourir. » Ne pouvant fêter les anniversaires, nouer des amitiés avec des « gens du monde », ni mettre une boule de Noël sur un sapin, Manon se tient à l’écart des autres enfants durant toute sa scolarité. Les églises et les croix attirent déjà son regard, sans qu’elle puisse se l’expliquer. « Cela représentait l’interdit, mais je sentais qu’il y avait quelque chose qui vibrait en moi quand je passais devant une église ou regardais une croix autour du cou de quelqu’un. Pendant toutes ces années, le Seigneur devait être là, tout petit, caché, à attendre que je sois prête à lui ouvrir la porte. » Baptisée chez les Témoins de Jéhovah pour suivre l’éducation de ses parents, elle se marie ensuite avec l’un de ses membres. Rapidement, le jeune couple prend ses distances avec la communauté et ne pratique plus. Les années passent, deux enfants naissent. Manon connaît l’épreuve de la séparation et du divorce, provoquant une rupture définitive avec les Témoins de Jéhovah.

 

La révélation d’un Dieu d’amour

De cette nouvelle vie, naît une soif de spiritualité, ainsi que le besoin d’avoir des réponses. Un matin, après avoir déposé ses enfants à l’école, elle entre dans une église avec la boule au ventre, ayant l’impression de braver l’interdit. Arrivée pendant la messe, elle s’assoit au fond. « J’ai eu une révélation dans mon cœur : je me sentais à ma place. » Elle rejoint la paroisse Saint-Georges, où elle suit le parcours Alpha. « Comme moi, des gens venaient pour comprendre. Mon premier élan du cœur, né sans connaître la religion catholique, devenait une évidence au fil des rencontres. Je trouvais enfin la réponse à mon questionnement spirituel depuis toujours ! » Manon demande le baptême, et retrouve chaque semaine, une catéchiste pour adulte. Elle apprend à lire la Bible sous un jour nouveau. « Je connaissais très bien certains passages, mais n’en comprenais pas le véritable sens. J’ai découvert une religion de liberté, d’ouverture et d’amour. » Elle participe à la vie paroissiale. « J’ai rencontré des gens bienveillants, des liens forts se sont tissés. Quand j’ai reçu le baptême ; c’était un moment très fort ! J’étais tellement heureuse d’entrer dans la grande famille des enfants de Dieu. Pour moi, c’était le début du vrai chemin. »

 

Le trésor de l’espérance

Sur sa relation à Dieu, Manon confie : « J’ai besoin de lui parler pour pouvoir démarrer sereinement ma journée. Ma rencontre avec le Christ m’a révélée à moi-même. Elle remplit ma vie, celle de mon fiancé, de mes enfants. Aujourd’hui, j’avance sereine, sans doute, ni peur. Je sais que mon futur sera forcément beau, puisque mon but est le ciel. Peu m’importe ce que je peux vivre sur cette terre, j’ai cette espérance-là. J’aime méditer cette parole : « Faites-vous des trésors dans le ciel, là où il n’y a pas de mites ni de vers qui dévorent, pas de voleurs qui percent les murs pour voler. Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur. » (Mt 6, 20-21) » Un trésor que cette passionnée de photographie aime partager avec ses abonnés sur Instagram…

 

propos recueillis par Lætitia d’Hérouville


Lire aussi

« Depuis notre conversion, le plus important pour nous est de servir »

 

Catégories     Étiquettes 

PARTAGER CET ARTICLE

Suivez-nous

CATÉGORIES

ARTICLES RÉCENTS

ÉVÉNEMENTS À VENIR

Paroisse Saint-François de Paule à Toulon Le 22 octobre 2021 à 15h00

« A trois heures, implore ma miséricorde » (Jésus à sainte Faustine) Jésus a demandé à soeur Faustine de méditer sa Passion à l’heure de sa mort, à 15 heures. C’est pourquoi chaque vendredi à 15h, les Missionnaires de la miséricorde adorent le Saint-Sacrement et récitent le chapelet de la divine miséricorde à l’église Saint François de […]

Paroisse Saint-Georges à Toulon Le 22 octobre 2021 à 17h00

INSCRIPTION ET RENTRÉE CATÉCHISME

Paroisse de La Garde Le 22 octobre 2021 à 18h00

En semaine: 18h-18h30 Le samedi de 9h30 à 10h30 Au cours de la messe dominicale

Paroisse du Mourillon à Toulon Le 22 octobre 2021 à 18h00

Événements à venir

Paroisse Saint-François de Paule à Toulon Le 22 octobre 2021 à 15h00

« A trois heures, implore ma miséricorde » (Jésus à sainte Faustine) Jésus a demandé à soeur Faustine de méditer sa Passion à l’heure de sa mort, à 15 heures. C’est pourquoi chaque vendredi à 15h, les Missionnaires de la miséricorde adorent le Saint-Sacrement et récitent le chapelet de la divine miséricorde à l’église Saint François de […]

Paroisse Saint-Georges à Toulon Le 22 octobre 2021 à 17h00

INSCRIPTION ET RENTRÉE CATÉCHISME

Paroisse de La Garde Le 22 octobre 2021 à 18h00

En semaine: 18h-18h30 Le samedi de 9h30 à 10h30 Au cours de la messe dominicale