Cellule d'écoute

Accueillir, écouter et accompagner
les personnes majeures ayant été victimes d’abus au sein de l’Église

La cellule d’écoute est une initiative de l’Église du Var pour proposer une oreille attentive et bienveillante aux personnes qui auraient été victimes d’abus en son sein. Cette cellule accueille ainsi les victimes et entend leurs demandes et besoins éventuels afin que l’évêque ou son vicaire général puisse proposer des modalités de soutien.

La cellule d’écoute ne se substitue en aucun cas à la justice, et ne dispense pas les chrétiens et les ministres ordonnés d’informer les instances judiciaires de toutes situations qui relèveraient de leurs compétences, conformément aux articles 434-1 et 434-3 du Code Pénal (cf. onglet "Cellule de veille" ci-dessus).

 

Champs d’action


Cette cellule s’adresse :

  • Aux personnes majeures ayant subi des abus sexuels au sein de l’Église quand elles étaient mineures ;
  • Aux personnes majeures ayant subi des abus psychologiques, une emprise, au sein de l’Église ;
  • Aux personnes ayant subi des violences physiques au sein de l’Église.

La cellule d’écoute peut recevoir l’appel des victimes, mais aussi de proches, de témoins ou de toute personne s’interrogeant sur un personnel d’Église.
 

Confidentialité


La cellule d’écoute est tenue à une obligation générale de réserve et à une discrétion totale. Chaque membre signe un engagement de confidentialité par rapport à toutes les données et informations à caractère personnel qu’il est amené à collecter et à traiter dans le cadre de sa mission.

La cellule d’écoute du Diocèse de Fréjus-Toulon est composée de plusieurs membres bénévoles, nommés par l’évêque par lettre de mission, pour une durée de 3 ans renouvelables. Leurs horizons professionnels permettent une expertise croisée sur les différentes situations rencontrées :

  • Une psychologue (en activité) ;
  • Une infirmière et accompagnatrice (retraitée) ;
  • Un ancien policier de la brigade des mineurs (retraité) ;
  • Un ancien gendarme (retraité).

Cellule d’écoute (cellule nationale)


Paroles de victimes@cef.fr
Plus d’informations sur le site de la CEF 

 

CRIP du Var (cellule d’écoute pour les mineurs)


Numéro vert pour les enfants en danger : 119
crip83@var.fr

 

CRIP du Var


Direction de l’Enfance S.I.P
Service Informations préoccupantes
132 avenue Lazare Carnot 83.000 Toulon
Tél : 0800 10 10 83

 

Écoute d’aide aux victimes


Téléphone : 116 006

 

Dispositif S.T.O.P


Téléphone : 0806 23 10 63

Une ligne téléphonique unique et non surtaxée permettant d’évaluer et d’orienter si nécessaire les personnes attirées sexuellement par des enfants vers des dispositifs d’évaluation et de soins adaptés.

Ce projet répond aux recommandations émanant des professionnels et des politiques impliqués dans la prévention des violences sexuelles et la protection de l’enfance.

En savoir plus

Aussi appelée « Commission de veille contre les abus sexuels, les emprises spirituelles et les dérives sectaires », la cellule de veille ne doit pas être confondue avec la cellule d’écoute. Alors que cette dernière est tournée vers l’accompagnement des personnes victimes, la commission intervient lors d’un signalement, d’une dénonciation ou d’une plainte. Composée d’experts (juristes, psychiatres, etc.), elle recueille et analyse les faits, puis formule des recommandations qui sont ensuite transmises à l’évêque. Ce dernier peut alors décider des suites à donner et des dispositions à prendre.

Évêché - Cellule de veille


CS 30518
83041 Toulon Cedex 9
Téléphone : 06 44 13 44 97
Email : signalement@diocese-frejus-toulon.com

Démarche au civil

Toute personne a naturellement le droit de saisir directement la justice de faits délictueux ou criminels dont elle serait victime. Vous pouvez pour cela vous rendre auprès des services de police ou de gendarmerie ou déposer directement plainte entre les mains du procureur de la République.

Prévention dans le diocèse

Le diocèse propose des formations « Protection des mineurs dans l’Église » aux prêtres et séminaristes, ainsi qu’à toutes les personnes au service de mineurs (tout adulte ayant une mission régulière ou rendant un service ponctuel).

Cette formation a pour objectif de faire prendre conscience des conséquences des abus et d’apporter un éclairage sur les mécanismes psychologiques qui sont induits. Elle permet d’acquérir les bons réflexes pour prévenir, écouter, décider et elle informe aussi sur les démarches légales. Enfin, elle offre les outils de formation pour une relation ajustée avec les mineurs.

Charte diocésaine

Le Diocèse de Fréjus-Toulon a par ailleurs édité une charte « de l’encadrant en charge des mineurs » posant les fondements d’une juste attitude éducative et les conseils de gestion en cas de violences sexuelles, révélées ou suspectées.

Pour aller plus loin

Le Diocèse de Fréjus-Toulon a mis en place des formations à l’éducation affective, relationnelle et sexuelle, en partenariat avec d’autres diocèses. D’une durée d’un an, elles s’adressent à des adultes qui souhaiteraient par la suite devenir formateurs auprès des jeunes. Les thèmes abordés sont larges : abus, harcèlement, réseaux sociaux, « apprendre à dire non », etc.

À ce jour, 17 adultes ont suivi cette formation dans le Var et 4.500 jeunes ont pu bénéficier d’un accompagnement. Neuf personnes sont en cours de formation.

Pour plus de renseignements : ears@ec83.com

Rapport de la CIASE

Après deux ans et demi de travaux, la CIASE (Commission Indépendante sur les Abus Sexuels dans l’Église), installée depuis le 8 février 2019, a rendu public son rapport le 5 octobre 2021.


Vous avez des questions ?

Si vous avez des questions concernant le rapport de la CIASE ou les actions entreprises dans le diocèse, vous pouvez nous contacter à l'adresse vosquestions-ciase@frejustoulon.fr.