« Depuis notre conversion, le plus important pour nous est de servir »

Mariés depuis 37 ans, Thierry et Hélène Boiron connaissent une quête effrénée de réussite, de plaisirs et de consommation, avant de croiser l’épreuve de la maladie et de comprendre que leur appel est ailleurs. Commence alors pour eux une errance spirituelle de 10 ans à travers le monde, qui prend fin lorsqu’ils franchissent le seuil d’une église toulonnaise. Une rencontre déterminante avec le Christ, qui, en renouvelant leur amour, les invite à se tourner vers les autres et à s’engager dans les parcours Alpha et les maraudes Coiffure du cœur.

 

Un amour conjugal en quête de Dieu

Partageant les mêmes études, puis le même travail dans la même entreprise, Thierry et Hélène vivent, dans leurs jeunes années, un amour fusionnel. Surnommés partout où ils passent « les amoureux », ils choisissent de se marier à l’église pour « faire plaisir à leur famille ». Un cadeau dont ils découvriront plus tard la valeur. Baptisé enfant, mais non pratiquant, Thierry témoigne : « Avec le recul, nous avons pris conscience que le Seigneur nous a protégés durant toutes ces années loin de lui. Nous avons été tentés plusieurs fois de faire des bêtises, mais il a veillé sur nous ! » En 2006, Hélène apprend qu’elle a un cancer. Tandis qu’elle est seule dans sa voiture, elle crie sa révolte : « Moi qui ai toujours adoré la vie et eu peur de la mort, j’insultais Dieu en lui disant qu’il n’existait pas, que c’était du pipeau ». La réponse fuse au plus profond d’elle-même, sans qu’elle puisse la comprendre : « Je ne suis pas la mort, je suis l’amour ». Soudainement inondée d’amour, elle ressent le besoin de saisir une image du Sacré-Cœur de Jésus, trouvée par hasard quelques années auparavant et glissée depuis dans le pare-soleil de son véhicule. « Je ne pouvais plus voir le visage du Christ, car une lumière diffuse sortait de son cœur au-delà de l’image ». Sa vie change radicalement et elle emmène Thierry dans une quête spirituelle aux confins de la terre. « Une proche m’ayant déconseillé d’ouvrir une bible, je n’ai malheureusement pas pris le chemin le plus rapide ! Nous sommes allés jusqu’en Inde pour chercher Jésus… » En 2015, Thierry fait, lui aussi, l’expérience de la maladie et tombe dans une profonde dépression, menaçant de briser leur couple. « Ce qui m’a sauvé, c’est la prière. Au départ, j’avais oublié les paroles du Notre-Père, mais pendant un an, j’ai prié tous les matins pendant une demi-heure pour que notre amour grandisse ».

 

Une conversion de couple au sein de l’Église

Un dimanche matin, alors qu’ils prennent un café sur le marché du Pont du Las, ils aperçoivent les portes ouvertes de l’église Saint-Joseph et décident d’y entrer pour déposer un lumignon. « C’était la première fois que l’on écoutait une messe. Nous avons été saisis par la beauté des chants et l’homélie est venue nous toucher en plein cœur. Nous nous sommes dit : « C’est impossible de vivre cela toutes les semaines ! » Pour en avoir le cœur net, nous sommes revenus le dimanche suivant et c’était encore plus fort ! » À la sortie, lorsque le prêtre vient les saluer, Hélène se surprend à lui demander le baptême. « C’est à ce moment-là que nous avons cheminé en couple dans l’Église. Parcours Alpha, pèlerinages, retraites, parcours initial de l’Institut diocésain de Formation Pastorale (IDFP)… Nous avions soif de mieux connaître Jésus, de comprendre les Écritures, avec la sensation de vouloir rattraper le temps perdu ! » Pour les rassurer, leur curé leur rappelle la parabole des ouvriers de la onzième heure qui reçoivent autant que les autres. Ils découvrent la Communauté de l’Emmanuel, en participant à l’année d’École de Charité et de Mission pour les Couples (ECMC), puis s’y engagent l’année suivante en Étape d’Accueil et de Discernement (EAD). Évoquant leur parcours de foi, ils s’exclament : « Nous sommes tombés amoureux de l’Église et y avons découvert une magnifique famille. Nous n’avons pas besoin de partir ailleurs ».

 

Le désir de servir les autres

Depuis leur conversion, Thierry et Hélène observent des changements dans leur vie. « Avant, nous pensions à nous deux, mais maintenant, nous sommes trois, confie Hélène. Je me rends compte que plus j’aime Jésus, plus j’aime Thierry. Et plus j’aime Thierry, plus j’aime Jésus ! Cela a transformé notre couple. Aujourd’hui, le plus important pour nous est de servir. » En 2017, année de son baptême, Hélène crée avec deux amies l’association Coiffure du cœur, qui organise chaque semaine des maraudes entre La Seyne-sur-Mer, Toulon et Hyères… En choisissant une citation de Mère Teresa comme devise : « Donne tes mains pour servir et ton cœur pour aimer ». Accompagnée de Thierry, elle demande à Jésus de guider ses gestes pour apporter tendresse, soutien et réconfort auprès des sans-abris qu’ils croisent.

Animateurs d’une table Alpha dans leur paroisse. ils acceptent ensuite la mission d’organiser les groupes du parcours diocésain Alpha-La Traversée et d’animer chaque mois une rencontre avec leur propre groupe. Un planning bien rempli qui trouve sa source dans leur vie de prière commune. « Nous remercions tous les jours le Seigneur de nous avoir donné la chance de nous convertir, puis nous lui demandons la grâce de pouvoir mieux l’aimer et le servir ».

 

propos recueillis par Lætitia d’Hérouville

Lire aussi

Témoignage d’un couple travaillant au sanctuaire de Cotignac

Témoignage d’une “Famille en Mission” dans la paroisse de Cabasse

Témoignage d’un couple chargé de l’antenne du Rocher à la Beaucaire

Catégories     Étiquettes 

PARTAGER CET ARTICLE

Suivez-nous

CATÉGORIES

ARTICLES RÉCENTS

ÉVÉNEMENTS À VENIR

Paroisse Saint-François de Paule à Toulon Le 22 octobre 2021 à 15h00

« A trois heures, implore ma miséricorde » (Jésus à sainte Faustine) Jésus a demandé à soeur Faustine de méditer sa Passion à l’heure de sa mort, à 15 heures. C’est pourquoi chaque vendredi à 15h, les Missionnaires de la miséricorde adorent le Saint-Sacrement et récitent le chapelet de la divine miséricorde à l’église Saint François de […]

Paroisse Saint-Georges à Toulon Le 22 octobre 2021 à 17h00

INSCRIPTION ET RENTRÉE CATÉCHISME

Paroisse de La Garde Le 22 octobre 2021 à 18h00

En semaine: 18h-18h30 Le samedi de 9h30 à 10h30 Au cours de la messe dominicale

Paroisse du Mourillon à Toulon Le 22 octobre 2021 à 18h00

Événements à venir

Paroisse Saint-François de Paule à Toulon Le 22 octobre 2021 à 15h00

« A trois heures, implore ma miséricorde » (Jésus à sainte Faustine) Jésus a demandé à soeur Faustine de méditer sa Passion à l’heure de sa mort, à 15 heures. C’est pourquoi chaque vendredi à 15h, les Missionnaires de la miséricorde adorent le Saint-Sacrement et récitent le chapelet de la divine miséricorde à l’église Saint François de […]

Paroisse Saint-Georges à Toulon Le 22 octobre 2021 à 17h00

INSCRIPTION ET RENTRÉE CATÉCHISME

Paroisse de La Garde Le 22 octobre 2021 à 18h00

En semaine: 18h-18h30 Le samedi de 9h30 à 10h30 Au cours de la messe dominicale