« Nous voulons montrer une Église vivante, attentive à l’autre et en service »

Couple franco-italien marié depuis 16 ans, Guillaume et Laura Albouy ont vécu plusieurs années à Milan, lui comme ingénieur/designer et elle comme professeur d’italien et de latin, avant de devenir avec leurs deux filles, une Famille en Mission au service de la paroisse de Cabasse. Un engagement familial à témoigner concrètement de l’évangile…

Le désir de se tourner vers le beau

« Guillaume a toujours eu au fond de lui le projet d’entreprendre quelque chose pour les autres. En me mariant avec lui, je voulais le soutenir dans cet appel, même si lui-même n’en connaissait pas les contours », confie Laura. « C’est vrai qu’au départ, je pensais plus à monter une entreprise sociale, précise Guillaume. J’étais concepteur de produits pour une grande enseigne française d’articles de sport à Milan et je vivais mal d’être l’un des maillons d’une chaîne de consommation. Je me suis alors demandé comment orienter ma créativité vers quelque chose de beau. Souhaitant mettre mon expérience professionnelle au service de l’Église, je me suis tourné vers le design chrétien. Après avoir beaucoup travaillé, cherché et écouté ce que le Seigneur voulait, le projet s’est éclairci et j’ai rencontré Mgr Rey à Cotignac, au cours d’une retraite de la fraternité Magnificat, qui rassemble les artistes et soutient leur désir de faire connaître Dieu à travers l’art et la beauté. »

L’appel à devenir une Famille en Mission

« Nous avions parallèlement le désir de vivre pleinement et en famille notre engagement chrétien, raconte Guillaume.  Lors de notre premier week-end de reconnaissance dans le Var, différentes personnes nous ont spontanément parlé des Familles en Mission (FEM) qui, durant trois à cinq ans, se mettent bénévolement au service d’une paroisse, d’une association ou d’un mouvement pour vivre et témoigner de l’évangile. Une famille quittait à ce moment-là la paroisse de Cabasse. Le logement au presbytère comprenait un atelier dans lequel je pouvais travailler. Nous avons ressenti un appel providentiel pour notre famille et accepté cette mission de soutien auprès du curé. Avec une statue de la Sainte Famille sur la façade et un crucifix sur le linteau de notre porte, nous souhaitons témoigner, au cœur du village, des valeurs chrétiennes : être disponibles, serviables, enthousiastes. Nous voulons montrer une Église vivante, attentive à l’autre et en service : accueil et écoute, relais local de la banque alimentaire, distribution de petits Jésus en plâtre à Noël, animation musicale à la paroisse, cinéma chrétien avant le confinement… »

L’audace de s’ouvrir à Dieu et aux autres

« Si l’Église italienne a été pour nous une Église maternelle, l’Église de France nous a invités à une audace missionnaire toute paternelle. Nous avons lâché nos sécurités en arrivant à Cabasse, explique Guillaume. Nous avons appris à goûter la joie des petites choses, en nous tournant davantage vers Dieu et vers les autres. Les filles nous aident à distribuer la banque alimentaire, s’investissent dans la paroisse… Nous prenons des moments de prière en couple, en famille et partageons tous ensemble nos vécus missionnaires. Nous apprécions tout particulièrement la diversité des charismes sur le diocèse et sommes édifiés par la qualité des relations au sein des différents groupes d’Église que nous fréquentons (paroisse, FEM, artistes, Communion Priscille et Aquila, etc.)qui accompagnent, stimulent et revigorent notre allant missionnaireJ’ai conçu ma première création : une statue stylisée de la Sainte Famille en bois qui permet d’accueillir en son sein des intentions de prière. Nous expérimentons, dans l’abandon et la confiance, que Dieu est notre maître. Maître du temps et des moyens. Et nous renouons, comme parents, avec notre condition d’enfant de Dieu ! »

 

propos recueillis par Lætitia d’Hérouville

Devenir une Famille en Mission dans le diocèse

Témoignage d’un couple travaillant au sanctuaire de Cotignac

Témoignage d’un couple chargé de l’antenne du Rocher à la Beaucaire

 

Catégories     Étiquettes 

PARTAGER CET ARTICLE

Suivez-nous

CATÉGORIES

ARTICLES RÉCENTS

ÉVÉNEMENTS À VENIR

Paroisse Saint-Vincent de Paul à Toulon Le 22 octobre 2021 à 09h00

Adoration du Saint Sacrement et Chapelet   VENDREDI  de 9h à 12h et 15h à 18h   Inscrivez-vous à la Paroisse pour assurer un temps d’adoration 06 22 99 52 81  –  04 94 89 55 45  –  06 47 00 78 32       ________ ->  inscrivez-vous à la paroisse pour assurer une […]

Paroisse Saint-François de Paule à Toulon Le 22 octobre 2021 à 15h00

« A trois heures, implore ma miséricorde » (Jésus à sainte Faustine) Jésus a demandé à soeur Faustine de méditer sa Passion à l’heure de sa mort, à 15 heures. C’est pourquoi chaque vendredi à 15h, les Missionnaires de la miséricorde adorent le Saint-Sacrement et récitent le chapelet de la divine miséricorde à l’église Saint François de […]

Paroisse Saint-Georges à Toulon Le 22 octobre 2021 à 17h00

INSCRIPTION ET RENTRÉE CATÉCHISME

Paroisse de La Garde Le 22 octobre 2021 à 18h00

En semaine: 18h-18h30 Le samedi de 9h30 à 10h30 Au cours de la messe dominicale

Événements à venir

Paroisse Saint-Vincent de Paul à Toulon Le 22 octobre 2021 à 09h00

Adoration du Saint Sacrement et Chapelet   VENDREDI  de 9h à 12h et 15h à 18h   Inscrivez-vous à la Paroisse pour assurer un temps d’adoration 06 22 99 52 81  –  04 94 89 55 45  –  06 47 00 78 32       ________ ->  inscrivez-vous à la paroisse pour assurer une […]

Paroisse Saint-François de Paule à Toulon Le 22 octobre 2021 à 15h00

« A trois heures, implore ma miséricorde » (Jésus à sainte Faustine) Jésus a demandé à soeur Faustine de méditer sa Passion à l’heure de sa mort, à 15 heures. C’est pourquoi chaque vendredi à 15h, les Missionnaires de la miséricorde adorent le Saint-Sacrement et récitent le chapelet de la divine miséricorde à l’église Saint François de […]

Paroisse Saint-Georges à Toulon Le 22 octobre 2021 à 17h00

INSCRIPTION ET RENTRÉE CATÉCHISME