Solidarité : des initiatives à l’échelle du confinement 

Qu’il s’agisse du premier confinement ou de celui que nous vivons actuellement, la diaconie de notre diocèse, par le biais notamment de l’Union diaconale du Var (UDV), du Secours Catholique, de l’Oeuvre Hospitalière de Malte ou les Conférences Saint Vincent de Paul et leurs bénévoles n’ont jamais cessé d’agir pour les plus démunis. Alors que les dispositifs liés à la crise sanitaire rendent plus difficiles les actions de terrain, des petites mains au grand cœur se sont adaptées pour que ceux qui ont peu continuent de recevoir.

 

Que deviennent les personnes en grande difficulté en période de confinement ? Elles peuvent heureusement compter sur le soutien de la Diaconie de l’Église du Var, des associations du réseau, des paroisses et de leurs bénévoles. Depuis le début de ce confinement et lors du premier, plusieurs initiatives ont permis de confiner des sans-abris à l’hôtel, dans un lieu sûr, et des collectes alimentaires ont notamment assuré les repas et soutenu la Banque Alimentaire.

« Sur notre paroisse, nous avons une quarantaine de personnes qui viennent nous apporter des denrées. Je suis impressionné de la spontanéité des dons, car il y a beaucoup de nourriture et les familles qui en bénéficient, croyantes, non croyantes ou d’autres confessions, sont très touchées. » nous confie le Père Manuel, curé à la paroisse de Saint Pie X, à Toulon. Lors du premier confinement, c’est environ 50 familles qui ont été aidées, grâce à cette seule paroisse.

Cette nourriture récoltée par les paroisses est distribuée par les associations de l’UDV, rapportée à La Banque Alimentaire ou convoyée vers les hôtels où sont hébergées des personnes en difficulté.

 

Dans le Var, 6 hôtels accueillent actuellement migrants, personnes sans-abris, familles à la rue, jeunes délaissés, personnes âgées désœuvrées. Une quantité de personnalités et d’histoires que côtoie le Père Michel, prêtre de la paroisse de La Valette-du-Var et coordinateur de l’aide au nom de l’association de les Amis de Jéricho-UDV au Triotel de la même commune.

« Ce sont des personnes qui luttent pour leurs besoins premiers, pour leur subsistance. Mais, au-delà d’un statut de personnes nécessiteuses, ce sont des individus avec des personnalités différentes et une humanité. Le relationnel que l’on établit n’est pas le même que s’ils avaient affaire à un professionnel. Ils échangent avec confiance sur des besoins variés et je les oriente vers les aidants en fonction des situations, pour des vêtements, des soins, une assistante sociale ou même parfois une aide juridique », détaille-t-il.

Alors que l’État a réquisitionné certains hôtels pour orienter les sans-abris, ce sont les associations de la diaconie qui fournissent les repas (Malte et UDV), dont au moins un plat chaud par jour, préparé dans les locaux de l’association les Amis de Jéricho.

Sur place, de petites équipes de bénévoles s’affairent, composées de paroissiens, d’étudiants, ou d’anciens de la rue venus à leur tour prêter leur aide. Les denrées alimentaires proviennent des dons en paroisse, mais aussi d’un contrat avec la métropole et la cantine de la Marine. En tout, en moyenne 35 repas sont distribués chaque jour dans cet hôtel, midi et soir.

 

La Diaconie agit tout au long de l’année auprès des plus pauvres grâce à sa Pastorale de la Solidarité. Plusieurs associations dont l’Union Diaconale du Var (avec les Amis de Jéricho-UDV), les Sœurs de la Fraternité des Pauvres de Jésus-Christ, le Secours Catholique ou les Oeuvres Hospitalière de Malte assurent des maraudes dans les rues de jour, comme de nuit.

 

écrit par Virginie Marrocq

Pour en savoir plus :

Catégories     Étiquettes 

PARTAGER CET ARTICLE

Suivez-nous

CATÉGORIES

ARTICLES RÉCENTS

ÉVÉNEMENTS À VENIR

Autres organisateurs Le 23 octobre 2021 à 08h45

Institut diocésain de formation pastorale Le 23 octobre 2021 à 09h00

La Torah, fondement de la foi juive, est connue de façon superficielle et anecdotique par les chrétiens. Pourtant, elle contient de véritables trésors de vie spirituelle, comme Jésus et les auteurs du Nouveau Testament l’ont montré… Thèmes : Les 11 premiers chapitres de la Genèse La saga d’Abraham et le roman de Joseph L’Exode, préparation […]

Sanctuaire Notre-Dame de Grâces de Cotignac Le 23 octobre 2021 à 09h00

23 et 24 octobre Session « Se réconcilier avec la mort » Avec Saint Joseph, patron de la bonne mort Un week-end avec Saint Joseph, patron de la bonne mort, en deux temps: une session puis une journée de pèlerinage, pour se réconcilier avec la mort à vivre au choix : l’une des deux journées ou l’ensemble […]

Diaconie Le 23 octobre 2021 à 09h00

Événements à venir

Autres organisateurs Le 23 octobre 2021 à 08h45

Institut diocésain de formation pastorale Le 23 octobre 2021 à 09h00

La Torah, fondement de la foi juive, est connue de façon superficielle et anecdotique par les chrétiens. Pourtant, elle contient de véritables trésors de vie spirituelle, comme Jésus et les auteurs du Nouveau Testament l’ont montré… Thèmes : Les 11 premiers chapitres de la Genèse La saga d’Abraham et le roman de Joseph L’Exode, préparation […]

Sanctuaire Notre-Dame de Grâces de Cotignac Le 23 octobre 2021 à 09h00

23 et 24 octobre Session « Se réconcilier avec la mort » Avec Saint Joseph, patron de la bonne mort Un week-end avec Saint Joseph, patron de la bonne mort, en deux temps: une session puis une journée de pèlerinage, pour se réconcilier avec la mort à vivre au choix : l’une des deux journées ou l’ensemble […]