Pierre Buono et la pédagogie

La carrière professionnelle de Pierre Buono a oscillé entre pédagogie et formation : aujourd’hui ses compétences sont toujours au service des autres.


Cher Pierre, tu interviens souvent au sein de l’UDV pour la formation, mais nous ne te connaissons pas assez, peux-tu nous dire ton parcours pour que nous sachions d’où tu viens ?
Je suis né à Alger, dernier enfant d’une famille nombreuse. Après la mort de mon père, et jusqu’à dix-sept ans, j’ai été en pension dans un « petit séminaire ».

A vingt ans il me faut gagner ma vie ! J’ai la chance de rencontrer un chef d’établissement qui me fait confiance et m’accueille comme enseignant et surveillant à l’institution Saint-Charles à Alger. J’ai un logement, un travail. et peux poursuivre mes études supérieures. En 1962, indépendance de l’Algérie : je suis contraint d’effectuer mon service militaire en Allemagne et en octobre 63, mes frères et sœurs étant rentrés en France, j’accepte de retourner en Algérie pour assurer la direction de l’institution Saint-Charles. J’ai 23 ans ! Mariés en décembre 63, nous resterons à Alger jusqu’en juin 66.

Nous voilà à Salon-de-Provence avec notre aîné qui a 1 an ; nous avons très vite 2 autres enfants. J’assure à Salon-de-Provence, la direction d’un établissement catholique (école-collège-lycée) jusqu’en juin 78. Puis 3 ans comme formateur jusqu’en 81 dans la Région PACA. Ensuite, à la demande de Mgr Bouchex, je deviens directeur de l’ancien petit séminaire de jeunes en Avignon et conseiller pédagogique à la DDEC.

Et nous voilà en 83 à Toulon, comme directeur du cours Fénelon, jusqu’en 94. Je termine mon activité professionnelle comme responsable du service régional de formation initiale des enseignants des établissements catholiques pour les académies d’Aix-Marseille, de Nice et de la Corse. Je suis à la retraite depuis juin 99. Inutile de dire que j’ai toujours « baigné » dans la pédagogie, la formation, la relation éducative. D’autant que, parallèlement à mes fonctions dans l’enseignement et la formation, j’ai suivi une formation de conseiller conjugal et familial à CLER Amour et Famille et que j’assure, dans cette association, la formation des conseillers familiaux.

Actuellement je continue mes activités à CLER Amour et Famille et apporte mon aide comme formateur dans diverses associations caritatives dont l’UDV, le Secours catholique, l’ASPAR. en écoute et relation d’aide, communication et animation de groupes.



Qu’est-ce qui est important pour ta vie spirituelle ?
– Je fais partie d’une équipe CVX, « Communauté Vie chrétienne » ; cela me permet de partager et de relire ma vie avec d’autres sous le regard de Dieu. Ce qui est important pour moi c’est l’accueil, l’écoute de l’autre, la relation : essayer de rencontrer l’autre, l’aider à prendre confiance en lui et – l’esprit aidant – à découvrir l’Autre. Accueillir l’autre de façon inconditionnelle avec la certitude qu’il a en lui les capacités de « s’en sortir »… Essayer de vivre la relation empathique. Je puise – ou du moins j’essaie de puiser mes forces dans la prière et l’Eucharistie.

Qu’est-ce qui te plait dans l’UDV ?
– C’est justement cette forme de relation où ce qui compte est la promotion de la personne et la prise en compte de ses potentialités. J’ai rencontré à l’UDV des personnes qui étaient en précarité et qui se sont mises au service des autres, une véritable promotion humaine ! Aider l’autre à s’aider lui-même, à se muscler pour vivre là où il est. J’ai vraiment compris ça – en profondeur – lors d’une formation que je suis allé faire en Afrique, en 2000. J’ai compris l’expression de Maurice Bellet : « l’hospitalité intérieure ». Pour garder cette vigilance, il faudrait toujours garder en soi la finalité de notre action, le sens donné à notre vie et faire relecture du chemin parcouru à la lumière de l’Évangile.

Merci Pierre !

Propos recueillis par Michel Denis

Catégories     Étiquettes 

PARTAGER CET ARTICLE

Suivez-nous

CATÉGORIES

ARTICLES RÉCENTS

ÉVÉNEMENTS À VENIR

Paroisse du Mourillon à Toulon Le 29 février 2024 à 22h00

Nuits d’adoration du jeudi au vendredi Jeudi 29 février à Saint Flavien Jeudi 21 mars à Saint Flavien Pour veiller une heure avec Jésus-Eucharistie, nous vous proposons de prendre part à ces nuits d’adoration. Chaque semaine dans un seul clocher, le Saint-Sacrement sera exposé de 22h le jeudi à 6h le vendredi. Le dimanche précédent, […]

Paroisse du Mourillon à Toulon Le 01 mars 2024 à 15h00

Tous les vendredi à 15h00 chapelet de la Miséricorde avec Soeur Agnès

Paroisses de La Valette-du-Var Le 01 mars 2024 à 16h30

Durant le Carême, venez vivre le Chemin de Croix à l’église Saint Jean de la Porte Latine et au Centre paroissial St Jean XXIII Nous vous proposons la méditation du Chemin de croix chaque vendredi de Carême à 16h30 à l’église St Jean à La Porte Latine et au Centre paroissial St Jean XXIII. Le […]

Paroisses de La Valette-du-Var Le 01 mars 2024 à 16h30

Durant le Carême, venez vivre le Chemin de Croix à l’église Saint Jean de la Porte Latine et au Centre paroissial St Jean XXIII Nous vous proposons la méditation du Chemin de croix chaque vendredi de Carême à 16h30 à l’église St Jean à La Porte Latine et au Centre paroissial St Jean XXIII. Le […]

Événements à venir

Paroisse du Mourillon à Toulon Le 29 février 2024 à 22h00

Nuits d’adoration du jeudi au vendredi Jeudi 29 février à Saint Flavien Jeudi 21 mars à Saint Flavien Pour veiller une heure avec Jésus-Eucharistie, nous vous proposons de prendre part à ces nuits d’adoration. Chaque semaine dans un seul clocher, le Saint-Sacrement sera exposé de 22h le jeudi à 6h le vendredi. Le dimanche précédent, […]

Paroisse du Mourillon à Toulon Le 01 mars 2024 à 15h00

Tous les vendredi à 15h00 chapelet de la Miséricorde avec Soeur Agnès

Paroisses de La Valette-du-Var Le 01 mars 2024 à 16h30

Durant le Carême, venez vivre le Chemin de Croix à l’église Saint Jean de la Porte Latine et au Centre paroissial St Jean XXIII Nous vous proposons la méditation du Chemin de croix chaque vendredi de Carême à 16h30 à l’église St Jean à La Porte Latine et au Centre paroissial St Jean XXIII. Le […]