Notre Dame du Mai, la « Bonne Mère » de Toulon

Pour cette deuxième étape de notre série sur les sites mariaux dans le Var, nous allons découvrir la « Bonne Mère » – à prononcer avec l’accent du sud bien sûr – de Toulon !

« Ils m’ont désignée comme gardienne. » Cette expression correspond si bien à ce haut lieu de notre diocèse. À une époque, ce farot servait pour prévenir le littoral d’invasions barbares ou de dangers divers provenant de la mer. Le nombre de feux allumés permettaient de connaître le nombre de navires ennemis en approche.

En 1625, la tour de garde est frappée par la foudre et le gardien s’en sort miraculeusement. Dès lors, ce sommet va devenir un lieu de pèlerinage et de Dévotion à Marie. En témoigne monsieur Perier dans une lettre datée du 7 octobre 1658 adressée à Blaise Pascal : « Les hommes de ce pays sont très pieux et effectuent le pèlerinage nu-pieds en signe de pénitence et pour remercier la Vierge très puissante de sa miraculeuse protection un soir d’orage. Vous auriez aimé prendre part à cette cérémonie empreinte de ferveur. Après avoir honoré dévotement le Christ et sa mère… »

Il est désormais courant de voir les hauts points de vue embellis de Croix et de statues de la Vierge. Le Christ Rédempteur de Rio en est l’exemple le plus connu probablement, et la « Bonne Mère » de Marseille en témoigne également. Ces gardes évitent l’abattement des hommes et permettent de tourner nos regards vers le ciel. Nous avons cette certitude, comme le gardien du farot après l’orage, que Dieu et la Sainte Vierge veillent sur nos vies, comme des sentinelles, jour et nuit.

Quels sont les dangers qui nous guettent désormais ? Ils viennent du cœur même des hommes. Trois feux devraient jaillir du sommet de Notre Dame du Mai pour nous prévenir et nous inviter à veiller avec Elle : un feu pour le manque de Foi, un feu pour le manque d’Espérance et un dernier pour le manque d’Amour et de Charité.

Prions Notre Dame du Mai pour qu’elle nous aide à tourner nos regards vers le ciel, remplis de la joie Pascale, afin de nous préparer à accueillir le feu brûlant d’amour de l’Esprit Saint.

 

écrit par Corentin Dugast


Découvrir aussi

La singulière présence de Marie à Bargemon

Tourves – D’importants travaux pour rendre à Marie sa chapelle

Notre-Dame de Grâces répand ses dons pour la vie

Catégories     Étiquettes 

PARTAGER CET ARTICLE

Suivez-nous

CATÉGORIES

ARTICLES RÉCENTS

ÉVÉNEMENTS À VENIR

Paroisse Saint-François de Paule à Toulon Le 22 octobre 2021 à 15h00

« A trois heures, implore ma miséricorde » (Jésus à sainte Faustine) Jésus a demandé à soeur Faustine de méditer sa Passion à l’heure de sa mort, à 15 heures. C’est pourquoi chaque vendredi à 15h, les Missionnaires de la miséricorde adorent le Saint-Sacrement et récitent le chapelet de la divine miséricorde à l’église Saint François de […]

Paroisse Saint-Georges à Toulon Le 22 octobre 2021 à 17h00

INSCRIPTION ET RENTRÉE CATÉCHISME

Paroisse de La Garde Le 22 octobre 2021 à 18h00

En semaine: 18h-18h30 Le samedi de 9h30 à 10h30 Au cours de la messe dominicale

Paroisse du Mourillon à Toulon Le 22 octobre 2021 à 18h00

Événements à venir

Paroisse Saint-François de Paule à Toulon Le 22 octobre 2021 à 15h00

« A trois heures, implore ma miséricorde » (Jésus à sainte Faustine) Jésus a demandé à soeur Faustine de méditer sa Passion à l’heure de sa mort, à 15 heures. C’est pourquoi chaque vendredi à 15h, les Missionnaires de la miséricorde adorent le Saint-Sacrement et récitent le chapelet de la divine miséricorde à l’église Saint François de […]

Paroisse Saint-Georges à Toulon Le 22 octobre 2021 à 17h00

INSCRIPTION ET RENTRÉE CATÉCHISME

Paroisse de La Garde Le 22 octobre 2021 à 18h00

En semaine: 18h-18h30 Le samedi de 9h30 à 10h30 Au cours de la messe dominicale