Notre Dame du Mai, la « Bonne Mère » de Toulon

ND du Mai ter
Pour cette deuxième étape de notre série sur les sites mariaux dans le Var, nous allons découvrir la « Bonne Mère » – à prononcer avec l’accent du sud bien sûr – de Toulon !

« Ils m’ont désignée comme gardienne. » Cette expression correspond si bien à ce haut lieu de notre diocèse. À une époque, ce farot servait pour prévenir le littoral d’invasions barbares ou de dangers divers provenant de la mer. Le nombre de feux allumés permettaient de connaître le nombre de navires ennemis en approche.

En 1625, la tour de garde est frappée par la foudre et le gardien s’en sort miraculeusement. Dès lors, ce sommet va devenir un lieu de pèlerinage et de Dévotion à Marie. En témoigne monsieur Perier dans une lettre datée du 7 octobre 1658 adressée à Blaise Pascal : « Les hommes de ce pays sont très pieux et effectuent le pèlerinage nu-pieds en signe de pénitence et pour remercier la Vierge très puissante de sa miraculeuse protection un soir d’orage. Vous auriez aimé prendre part à cette cérémonie empreinte de ferveur. Après avoir honoré dévotement le Christ et sa mère… »

Il est désormais courant de voir les hauts points de vue embellis de Croix et de statues de la Vierge. Le Christ Rédempteur de Rio en est l’exemple le plus connu probablement, et la « Bonne Mère » de Marseille en témoigne également. Ces gardes évitent l’abattement des hommes et permettent de tourner nos regards vers le ciel. Nous avons cette certitude, comme le gardien du farot après l’orage, que Dieu et la Sainte Vierge veillent sur nos vies, comme des sentinelles, jour et nuit.

Quels sont les dangers qui nous guettent désormais ? Ils viennent du cœur même des hommes. Trois feux devraient jaillir du sommet de Notre Dame du Mai pour nous prévenir et nous inviter à veiller avec Elle : un feu pour le manque de Foi, un feu pour le manque d’Espérance et un dernier pour le manque d’Amour et de Charité.

Prions Notre Dame du Mai pour qu’elle nous aide à tourner nos regards vers le ciel, remplis de la joie Pascale, afin de nous préparer à accueillir le feu brûlant d’amour de l’Esprit Saint.

 

écrit par Corentin Dugast


Découvrir aussi

La singulière présence de Marie à Bargemon

Tourves – D’importants travaux pour rendre à Marie sa chapelle

https://frejustoulon.fr/notre-dame-de-graces-repand-ses-dons-pour-la-vie/

Publié le 11.05.2022.

Recevez la newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter diocésaine gratuite pour recevoir les actualités directement dans votre messagerie. Restez connectés avec votre diocèse dès maintenant !

Prochainement

DiaconieLe27 Mai 2024 à 11h00

Temps de prière / Repas partagé / Activités variées Tous les lundis de 11h à 15h – Maison Nd de Lourdes Découvrez toutes les activités de la Fraternité Saint Laurent

Paroisse de l'Immaculée Conception à ToulonLe27 Mai 2024 à 18h30

Sanctuaire de Marie qui défait les Nœuds dans l’église de l’Immaculée Conception     Tous les lundis soirs Grande veillée de Prière « Marie qui défait les Nœuds » 17h45 Adoration, Mystères Joyeux du Saint Rosaire, Meditations, Prières et Litanies de Marie qui défait les Nœuds, bénédiction solennelle du Saint Sacrement 18h30 Sainte Messe Mariale, […]

Agenda des évêquesLe28 Mai 2024 à 00h00

Dominicaines Notre-Dame de ClartéLe28 Mai 2024 à 00h00

Visionnez la vidéo sur YouTube : Retraite spirituelle à Notre Dame de Clarté L’accueil est OUVERT Pour toute réservation merci de prévoir une semaine à l’avance (minimum) : Informations / Inscriptions UNIQUEMENT au 06 30 06 65 69 ou par mail à accueil.dominicaines.salernes@gmail.com auprès de Catherine (familière de la communauté) Nous vous recevons, avec joie, pour des retraites spirituelles, du mardi au samedi soir, […]

Institut diocésain de formation pastoraleLe28 Mai 2024 à 09h00

Une journée pour développer son écoute personnelle au service de l’accueil de l’autre quel qu’il soit.  Vous avez à cœur de prendre soin de votre prochain, d’améliorer vos relations dans un contexte paroissial, professionnel et personnel ? « Ne laissez personne venir à vous et repartir sans être plus heureux. » Mère Teresa Si cette […]