Joël d’Auriac, l’histoire d’un martyr varois sous l’occupation allemande

Notre présent est le fruit des sacrifices passés, de ceux qui nous ont précédés. Il y a donc des histoires qui méritent de ne jamais être oubliées. Joël d’Auriac n’avait que 22 ans lorsqu’il a été mis à mort pour sa foi, alors qu’il avait été envoyé en service de travail obligatoire (STO) pour l’Allemagne nazie. Retour sur l’histoire d’une vie, pleine de vertu chrétienne et de courage.

 

Joël d’Auriac est un enfant du pays.

Né à Toulon, il est baptisé à l’église Saint-Louis, près de l’Arsenal, et continue ensuite ses études dans sa ville natale jusqu’en 1940. Il part ensuite pour Brest, Londres, puis se réfugie un an au Maroc. Quand il revient pour faire ses études à St Cyr, c’est toujours à Toulon qu’il fait sa promesse scoute, dans le clan St Martin.

En 1942, Joël a 20 ans. C’est un jeune homme intelligent et pieux, à qui tout sourit. Cette année-là, il obtient son bac « Maths-Elem » et il participe notamment au rassemblement scout (routiers) du Puy-en-Velay, arborant fièrement la bannière de Provence. Des moments heureux alors que déjà le ciel s’obscurcit.

La déportation

L’année suivante, il reçoit 2 convocations pour réaliser un service de travail obligatoire, dans un camp, en Allemagne. Il s’y oppose et refuse de partir. Il finit tout de même par céder à la 3e convocation et est envoyé dans une usine d’armement, à Teschen-Bodenbach.

Les conditions sont dures, mais son cœur chrétien tient bon. « Il est parfois difficile de rester fidèle aux idéaux du départ, mais pour le moment, c’est le Seigneur qui se bat pour moi », écrit-il dans un de ses carnets de route.

Et pour lui rendre grâce, il fonde, au sein même du STO, une équipe de scouts routiers baptisée « Notre-Dame de l’Espérance ». Cependant, les mouvements chrétiens sont peu compatibles avec l’idéologie nazie et leur pratique devient vite illégale. En 1943, Himmler édite un décret pour les interdire.

Cela n’arrête pas Joël, qui, guidé sa foi en Dieu, continue d’organiser des plans d’action avec ses compagnons scouts.

Le 6 septembre 1944, il est dénoncé et incarcéré.

Même sous la torture, sa conscience chrétienne décriée par les nazis ne faiblit pas et c’est sans avoir avoué qu’il est condamné à mort.

Après sa dernière communion, il confiera au prêtre : « je suis tranquille ; je peux dire que je me réjouis d’aller à la mort, car je vais à Jésus-Christ. C’est Lui qui m’a si bien conduit. Je Le remercie de tout mon cœur. Je n’ai qu’un seul souci, c’est celui de ma famille. »

Digne et fier, il ira vers l’échafaud « comme un héros chrétien », d’après ce même prêtre.

 

« Ne soyez pas tristes. Quant à moi, je vais retourner à mon grand ami qui m’attend là-haut… Je vous serre tous, mes bien-aimés, sur mon cœur aussi fort que je le puis. Je vous ai profondément aimés. Soyez remerciés pour la joie que vous m’avez donnée. Grâce à vous, je vais mourir avec joie, le Seigneur près de moi. Ma dernière prière : vivez avec le Seigneur. Il est la Vie. Adieu… Je pardonne aux responsables de ma mort », conclut-il dans son dernier message. Comme Marcel Callo, Joël d’Auriac fait partie de ceux concernés par la cause des « martyrs du STO », ouvrant lieu à une procédure de béatification, encore en cours.

 

écrit par Virginie S. Marrocq
Catégories     Étiquettes 

PARTAGER CET ARTICLE

Suivez-nous

CATÉGORIES

ARTICLES RÉCENTS

ÉVÉNEMENTS À VENIR

Paroisse Saint-François de Paule à Toulon Le 22 octobre 2021 à 15h00

« A trois heures, implore ma miséricorde » (Jésus à sainte Faustine) Jésus a demandé à soeur Faustine de méditer sa Passion à l’heure de sa mort, à 15 heures. C’est pourquoi chaque vendredi à 15h, les Missionnaires de la miséricorde adorent le Saint-Sacrement et récitent le chapelet de la divine miséricorde à l’église Saint François de […]

Paroisse Saint-Georges à Toulon Le 22 octobre 2021 à 17h00

INSCRIPTION ET RENTRÉE CATÉCHISME

Paroisse de La Garde Le 22 octobre 2021 à 18h00

En semaine: 18h-18h30 Le samedi de 9h30 à 10h30 Au cours de la messe dominicale

Paroisse du Mourillon à Toulon Le 22 octobre 2021 à 18h00

Événements à venir

Paroisse Saint-François de Paule à Toulon Le 22 octobre 2021 à 15h00

« A trois heures, implore ma miséricorde » (Jésus à sainte Faustine) Jésus a demandé à soeur Faustine de méditer sa Passion à l’heure de sa mort, à 15 heures. C’est pourquoi chaque vendredi à 15h, les Missionnaires de la miséricorde adorent le Saint-Sacrement et récitent le chapelet de la divine miséricorde à l’église Saint François de […]

Paroisse Saint-Georges à Toulon Le 22 octobre 2021 à 17h00

INSCRIPTION ET RENTRÉE CATÉCHISME

Paroisse de La Garde Le 22 octobre 2021 à 18h00

En semaine: 18h-18h30 Le samedi de 9h30 à 10h30 Au cours de la messe dominicale