À Cotignac, des hommes à genoux

Ils sont des milliers d’hommes chaque année, sac au dos, à parcourir routes et chemins. Ils viennent de toute la France et convergent vers Notre-Dame de Grâces et Saint-Joseph du Bessillon, les lieux saints du sanctuaire de Cotignac. Kilomètre après kilomètre, des liens durables se tissent.

Onze ans que Tanguy fait ce pèlerinage et toujours le même enthousiasme. « Le nombre de témoignages est impressionnant, combien de couples qui n’arrivaient pas à avoir d’enfant depuis des années ont appris une bonne nouvelle après un pèlerinage à Cotignac. On est toujours bouleversés » Les années passant, le directeur commercial de 44 ans a accepté de prendre des responsabilités dans l’organisation, et fait maintenant partie de l’équipe nationale d’organisation.

 

« L’esprit Cotignac » tout au long de l’année

L’organisation est bien rodée même si chaque édition comporte une part d’aventure. « L’important c’est de témoigner toute l’année de ce que l’on a vécu, explique Tanguy. Chacun est appelé personnellement par les membres de la Sainte Famille, mais Dieu aime à se servir de nous pour transmettre ses invitations»

C’est la règle tacite, ce qui se vit à Cotignac reste à Cotignac, chacun peut ainsi décider d’ouvrir son cœur et de partager ce qui l’amène dans le Var. « On partage sur nos galères familiales, professionnelles, nos addictions » Une vraie fraternité se crée dans ces groupes que soudent les kilomètres, les temps de partage sous le regard de Dieu et la convivialité autour des repas et de quelques bonnes bouteilles. « On est loin de toute mondanité, assure le père de famille, c’est du solide. On connait parfois mieux certains avec qui on a marché à Cotignac que des personnes qu’on côtoie depuis 20 ans. Les prêtres qui nous accompagnent nous voient dans notre vérité, sans aucun filtre » Pendant l’année, cet état d’esprit est maintenu pour ceux qui le veulent via un groupe WhatsApp des pélerins où s’échangent des nouvelles et des intentions de prières. « On est plus d’une cinquantaine à se porter mutuellement » explique Benoît un autre pélerin.

Après deux jours et demi de marche et soixante-dix kilomètres, en arrivant à la chapelle, beaucoup de larmes d’émotion, certains s’écroulent, heureux d’être accueillis par la mère de tendresse Notre- Dame de Grâces.

Et saint Joseph ?

La voix de Tanguy pétille « C’est ma manière de lui confier toute mon année, tous mes soucis. Chaque année maintenant je prends une photo de ce que je lui ai confié et l’année suivante je vois que presque tous les clignotants sont au vert. Ce qui est amusant c’est que saint Joseph semble aimer qu’on soit précis. J’ai un ami qui cherche du travail, il ne marche pas avec nous cette année et m’a demandé de prier pour sa recherche d’emploi, il m’a décrit le type de poste qu’il cherche, la taille de l’entreprise rêvée et même le niveau de salaire auquel il aspire. »•

 


 

Cotignac pour les 500 ans, jubilons !

Une année exceptionnelle s’est ouverte à Cotignac en décembre 2018. Pendant un an, le grand jubilé du cinq-centième anniversaire des apparitions est l’occasion de découvrir la spécificité du lieu et d’accueillir en profondeur le message de Cotignac.

En août et en septembre, sessions, pèlerinages, fêtes mariales de l’Assomption et de la Nativité de la Vierge sont autant d’occasions de découvrir le sanctuaire. Chaque pèlerin est invité à marcher sur le parcours des saints installé pour l’occasion, passer la porte sainte, recevoir le sacrement du pardon et même… recevoir une indulgence plénière.

 

Demandez le programme !

Sessions familiales : du 28 juillet au 4 août et du 18 au 25 août
Festival du jubilé :  du samedi 10 au vendredi 16 août
Facebook : @sanctuaire.notredamedegraces
Site : www.nd-de-graces.com/


Lire le magazine
Edito et sommaire

Catégories     Étiquettes 

PARTAGER CET ARTICLE

Suivez-nous

CATÉGORIES

ARTICLES RÉCENTS

ÉVÉNEMENTS À VENIR

Paroisse Notre-Dame-de-la-Mer à La Seyne-sur-Mer Le 28 janvier 2021 à 15h00

Paroisse Saint-Vincent de Paul à Toulon Le 28 janvier 2021 à 16h00

La messe est célébrée chaque dernier jeudi du mois à 16h à la maison de retraite « Les Pléiades » à Claret par le père Alexander Giron, curé de la paroisse St Vincent de Paul (Montéty)         Infos: 04 83 16 40 26

Paroisse du Mourillon à Toulon Le 28 janvier 2021 à 16h30

Paroisse de La Garde Le 28 janvier 2021 à 18h00

Du lundi au vendredi de 18h à 18h30 Le samedi de 9h30 à 10h30 Au cours de la messe dominicale

Événements à venir

Paroisse Notre-Dame-de-la-Mer à La Seyne-sur-Mer Le 28 janvier 2021 à 15h00

Paroisse Saint-Vincent de Paul à Toulon Le 28 janvier 2021 à 16h00

La messe est célébrée chaque dernier jeudi du mois à 16h à la maison de retraite « Les Pléiades » à Claret par le père Alexander Giron, curé de la paroisse St Vincent de Paul (Montéty)         Infos: 04 83 16 40 26

Paroisse du Mourillon à Toulon Le 28 janvier 2021 à 16h30

Suivez-nous