Vierges consacrées : appartenir au Christ au milieu du monde

retraite ocv 2023 2
Du 28 avril au 1er mai, une dizaine de vierges consacrées du Diocèse ont vécu trois jours près de Notre-Dame de l’Annonciation du Barroux, pour se retrouver, échanger et se faire grandir mutuellement dans leur appel à une vie consacrée. L’occasion pour nous de découvrir cette vocation surnaturelle hors du commun.

Trois à quatre fois par an, les différentes vierges consacrées de Diocèse se rencontrent pour vivre ensemble une retraite, un temps de formation ou encore des moments simples et festifs, pour se soutenir et se faire grandir mutuellement dans leur vocation.

Cette fois-ci, c’est au Barroux qu’elles ont décidé de partager un long week-end de formation. Logées dans une maison indépendante appartenant à la communauté sur place et située à quelques centaines de mètres de l’abbaye, douze femmes consacrées des diocèses de Fréjus-Toulon et Lyon, accompagnées de leur aumônier, le père Pascal Lambillotte, se sont rassemblées pour se nourrir de nombreux temps de prière, de partage, de repas fraternels et festifs, de temps de repos et de balades, ainsi que d’enseignements délivrés par le prieur du Barroux, le père Louis. S’inspirant d’un livre de Dom Marmion, « sponsa Verbi », littéralement « épouse du Verbe », le prêcheur de ces journées de formation a livré une riche instruction sur la virginité. « Il était extraordinaire ! », s’exclame Axelle Brugerolles, vierge consacrée de notre Diocèse. « C’était concret et très incarné. Ces enseignements m’ont beaucoup parlé, m’ont nourrie et vont aussi m’aider et me guider. Je me suis sentie rejointe dans ce que je vis ».

Le célibat pour le Royaume : entre solitude et fécondité

La vierge consacrée, appelée à vivre une union intime à Dieu, est dans le monde, mais elle n’est pas du monde. « Pour moi, la vie consacrée c’est d’être, bien avant de faire. C’est appartenir au Christ seul. Notre seul époux est un Dieu jaloux, sans partage. Ça c’est vraiment fort ! », se réjouit Axelle. Ainsi, cette relation intime avec le Seigneur s’entretient et grandit dans la prière. Ces âmes toutes données sont appelées lors de leur consécration à s’adonner à la prière du bréviaire, qui est la prière de l’Église. Elles prient également pour les intentions de leur évêque, du pape et de l’Église universelle.

Pour vivre cette appartenance au Christ, toutes ces femmes ont choisi de vivre dans le célibat et d’être entièrement données au Seigneur. Mais ce choix ne se fait pas sans renoncement : celui de la vie conjugale, de la maternité et de la vie de famille. « Si je suis triste, je n’ai personne pour me faire un câlin : je n’ai pas de mari ni d’enfant. C’est un renoncement pour toujours à cette affectivité. Il y aura toujours cette solitude de la consacrée et c’est normal. Mais je l’ai embrassée librement. Il n’y a pas un seul instant dans ma vie où j’ai été frustrée de ne pas avoir d’enfant, de ne pas avoir de mari. C’est un miracle extraordinaire, c’est surnaturel : c’est la grâce de Dieu ! Et c’est grâce à la prière. Si on arrête la prière, si Dieu n’a plus sa place, ce deviendrait insupportable. Il n’y aurait plus de sens ni de source de grâce ».

Mystérieusement, cette virginité et ce célibat portent de nombreux fruits et offrent une réelle fécondité. En parallèle de cette vie de contemplation et d’adoration, chacune de ces vierges consacrées a des missions en fonction de ses charismes, là où elle est enracinée dans son diocèse. « Chacune a sa place selon ce qu’elle est. Certaines ont gardé le même métier qu’avant de faire leurs vœux : professeur d’histoire, pharmacienne, etc. Comme le faire est en second plan, il est selon le charisme et les tempéraments de chacune. C’est l’appel personnel de Dieu. Notre consécration se déploie dans la prière, mais aussi dans notre vie qui peut être plus ou moins missionnaire, plus ou moins cachée, dans le monde. C’est là que l’on trouve notre fécondité ».

écrit par Liloye Navarre

Publié le 07.06.2023.

Recevez la newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter diocésaine gratuite pour recevoir les actualités directement dans votre messagerie. Restez connectés avec votre diocèse dès maintenant !

Prochainement

Paroisse Saint-Antoine de Padoue à ToulonLe21 Avr 2024 à 10h30

Célébrations du mois d’avril : Messes dominicales des semaines du Temps Pascal  La paroisse Saint-Antoine de Padoue vous invite à se joindre à elle, tous les dimanches du Temps Pascal du mois d’avril pour la messe dominicale.  Chaque Dimanche, la messe est célébrée à 10h30. Pendant toute la période du temps pascal, l’Aspersion avec de […]

Abbaye du ThoronetLe21 Avr 2024 à 10h30

La messe du dimanche à l’Abbaye du Thoronet a lieu toutes les semaines à 10h30. Toutes les bonnes volontés sont bienvenues : servants d’autel, musiciens, choristes, lecteurs, autres personnes volontaires, pour constituer un groupe d’accueil. Pour cela, merci de bien vouloir contacter le Père Cante (coordonnées en colonne de droite). Des groupes musicaux, des ensembles, […]

Pastorale des JeunesLe21 Avr 2024 à 18h30

Une messe des étudiants et des jeunes pros est célébrée chaque dimanche à 18h30 à l’église Saint-Vincent-de-Paul.     Que vous soyez étudiant ou jeune pro, RDV chaque dimanche à l’église Saint-Vincent-de-Paul (derrière la gare de Toulon) pour une messe spécialement animée pour vous. Venez nombreux ! La messe est suivie d’un apéritif. Un temps […]

Agenda des évêquesLe22 Avr 2024 à 00h00

Pèlerinage avec les jeunes prêtres de moins de 10 ans de sacerdoce à Lyon

CatéchèseLe22 Avr 2024 à 09h00

3 Jours pour Jésus Une retraite est proposée à tous les enfants du diocèse, du CE1 au CM2. Cette retraite, ayant lieu au sanctuaire Notre-Dame de Grâces, à Cotignac, a pour but d’éveiller ou de faire grandir la relation personnelle de l’enfant avec le Christ : temps de prière, louange, adoration, messes, catéchèses par tranche […]