Skip to content

Une bonne nouvelle pour annoncer l’Évangile de la vie

Quand les anthropologues essaient de retrouver dans l’histoire passée les traces d’une civilisation, ils s’appuient souvent sur les vestiges funéraires qui permettent de reconstituer l’architecture d’une société avec ses croyances, ses rites, son organisation sociale. En effet la manière dont les hommes prennent soin de leurs morts, et assument cette étape incontournable de leur destinée, en dit long sur leur destinée, en dit long sur leur degré de civilisation et la qualité de leurs liens sociaux.


A y réfléchir de prés, il y a de quoi frémir en réalisant que dans notre société contemporaine, la majorité d’entre nous est démunie devant la mort, ne sachant plus très bien quoi faire ! Pire encore lorsque ce sont les communautés de croyants qui se trouvent empruntées devant cet événement, on est pris de vertige.

Et ce vertige peut se transformer en déprime quand on constate que « cet art d’accueillir la mort » « ces savoir faire de simple humanité » « cet incontournable accompagnement du deuil » est sous-traité à des sociétés commerciales qui, sans nier leur compétence et leur qualité de prestations, n’en demeurent pas moins des entreprises de services où le bénévolat n’a pas sa place et où l’expression de foi est tarifiée sur un laps de temps prévu à l’avance, dans lequel l’Église n’apparaît plus que comme ce sous traitant d’un rituel parmi d’autres.

C’est donc dans un sursaut de conscience ecclésiale, qu’a été voulue la communion St Lazare. Cette association publique de fidèles est chargée dans notre Diocèse d’assumer la Pastorale du deuil en lien avec tous les acteurs de la vie ecclésiale : prêtres, diacres, laïcs, religieux, religieuses. Dans un premier temps elle a suscitée des équipes de bénévoles sur les lieux où se développent de nouvelles pratiques funéraires ( crématoria, funéraria) mais aussi là où traditionnellement sont présentes les familles en deuil : cimetière, chapelles d’hôpitaux, paroisses.

Puis ce fut le temps de la formation et des envois en mission.

La communion Saint Lazare rappelle que la vocation baptismale peut et doit s’exprimer dans le soin des membres inscrits de la communauté ecclésiale, confrontrés à l’épreuve du deuil.


La Communion Saint Lazare est une initiative de la diaconie diocésaine
pour témoigner par la compassion, l’accompagnement, et la prière pour les défunts de l’Espérance au Christ Ressuscité qui est en nous.

La communion Saint Lazare doit être prescrite sur toutes les paroisses et doyennés du diocèse : c’est un devoir mais d’abord une exigence fraternelle pour annoncer l’Evangile de la vie.

Catégories     Etiquettes 

PARTAGER CET ARTICLE

CATÉGORIES

ARTICLES RÉCENTS

Suivez-nous

ÉVÉNEMENTS À VENIR

Diocèse Fréjus-Toulon Le 24 décembre 2019 à 00h00

Il est né le Divin Enfant ! Que toute la terre soit en fête : de la faiblesse de ce nouveau-né et de la pauvreté de la crèche, jaillira la puissance de la Résurrection… Noël vient du latin « dies natalis » ou jour de la naissance. On dit aussi « Nativité ».  L’enfant-roi puisse-t-Il naître aussi dans chacun […]

Diocèse Fréjus-Toulon Le 05 janvier 2020 à 00h00

L’épiphanie est une fête chrétienne qui fait mémoire du jour où les Mages sont arrivés à la Crèche, après y avoir été conduits par une étoile mystérieuse, pour adorer l’Enfant Jésus en qui ils reconnaissaient le roi des rois.   En effet à la naissance du Christ, dans les documents scientifiques de l’époque, les données […]

Diocèse Fréjus-Toulon Le 05 janvier 2020 à 00h00

Une quête impérée est réalisée dans un esprit de solidarité et d’ouverture. Dans l’année, un certain nombre de quêtes sont affectées à des causes spécifiques (missions, vocations, aumôneries scolaires…). Année 2019 Jeudi 15 août (Assomption) : quête impérée pour les Chantiers diocésains Dimanche 15 septembre (Dimanche de la Croix Glorieuse) : quête impérée pour les […]

Événements à venir

Diocèse Fréjus-Toulon Le 24 décembre 2019 à 00h00

Il est né le Divin Enfant ! Que toute la terre soit en fête : de la faiblesse de ce nouveau-né et de la pauvreté de la crèche, jaillira la puissance de la Résurrection… Noël vient du latin « dies natalis » ou jour de la naissance. On dit aussi « Nativité ».  L’enfant-roi puisse-t-Il naître aussi dans chacun […]

Diocèse Fréjus-Toulon Le 05 janvier 2020 à 00h00

L’épiphanie est une fête chrétienne qui fait mémoire du jour où les Mages sont arrivés à la Crèche, après y avoir été conduits par une étoile mystérieuse, pour adorer l’Enfant Jésus en qui ils reconnaissaient le roi des rois.   En effet à la naissance du Christ, dans les documents scientifiques de l’époque, les données […]

Diocèse Fréjus-Toulon Le 05 janvier 2020 à 00h00

Une quête impérée est réalisée dans un esprit de solidarité et d’ouverture. Dans l’année, un certain nombre de quêtes sont affectées à des causes spécifiques (missions, vocations, aumôneries scolaires…). Année 2019 Jeudi 15 août (Assomption) : quête impérée pour les Chantiers diocésains Dimanche 15 septembre (Dimanche de la Croix Glorieuse) : quête impérée pour les […]

Suivez-nous