Sœur André fête ses 117 ans avec Mgr Rey et sa communauté

Religieuse star des médias, doyenne de l’Europe et vice-doyenne de l’Humanité, sœur André fête aujourd’hui ses 117 ans avec sa communauté des Filles de la Charité, à l’EHPAD Sainte-Catherine Labouré de Toulon. Un nouveau record pour cette sœur de Saint-Vincent de Paul qui se remet doucement de son combat contre le Coronavirus…

 

Un destin d’exception

Depuis sa naissance en 1904 dans une famille protestante non-pratiquante du Gard, Lucile Randon – de son vrai nom – mène une vie hors norme. Celle qui a connu 10 papes, 3 républiques, 19 présidents, deux guerres mondiales, la grippe espagnole et maintenant le coronavirus, semble traverser les années et les tempêtes, imperturbable. Elle découvre la foi lorsque qu’elle devient gouvernante à Paris. Baptisée à 26 ans, elle choisit le prénom de son frère aîné, héros de la guerre de 14, pour entrer à 41 ans au sein de la Compagnie des Filles de la Charité et servir les plus pauvres.

 

Une attention aux plus fragiles

Sœur Marie-Pierre, qui lui tient quotidiennement compagnie depuis 10 ans, témoigne : « Elle a littéralement vécu la parole de l’Évangile de Matthieu : « Chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. » (Mt 25, 40) Quand elle était affectée à l’hôpital de Vichy, elle s’est mise au service de personnes âgées et d’orphelins avec beaucoup de pédagogie, pendant 31 ans. Un de ses anciens protégés habite les environs et vient régulièrement lui rendre visite. Du point de vue humain et relationnel, elle est hors norme. Elle aime beaucoup écouter les nouvelles du monde. Récemment, alors qu’elle-même était atteinte du Coronavirus, elle me demandait tous les jours des nouvelles des autres résidents et s’inquiétait pour chacun. »

 

Un anniversaire particulier

Confinement de l’EHPAD oblige, sœur André n’aura pas droit à la visite des journalistes et des caméramans qui se pressent chaque année le jour de son anniversaire. Très attachée à sa famille, elle joindra par téléphone ses neveux et arrières-petits-neveux qui pour la première fois ne pourront venir l’entourer. En cette solennité de Notre-Dame de Lourdes, Mgr Dominique Rey viendra célébrer la messe et rendre grâce pour sa vie exceptionnelle. Choyée par sa communauté, elle aura ensuite la surprise de découvrir un menu de fête pour le déjeuner. Encore affaiblie, elle retrouve progressivement son rythme de vie et de prière. « Elle a pu venir à la messe dimanche dernier, confie sœur Marie-Pierre. Habituellement, elle assiste tous les jours à la messe, aux vêpres et prie avec nous chaque après-midi le chapelet de Lourdes sur KTO ». Aveugle et en fauteuil roulant depuis plusieurs années, sœur André n’a rien perdu de sa vivacité d’esprit. Sœur Marie-Pierre conclut : « D’un côté, elle est heureuse d’être la doyenne des Européens. De l’autre, elle demande au Bon Dieu de venir la chercher. »

 

écrit par Lætitia d’Hérouville
Catégories     Étiquettes 

PARTAGER CET ARTICLE

Suivez-nous

CATÉGORIES

ARTICLES RÉCENTS

ÉVÉNEMENTS À VENIR

Paroisse du Mourillon à Toulon Le 18 mai 2021 à 17h30

Paroisse du Mourillon à Toulon Le 18 mai 2021 à 17h30

Autres organisateurs Le 18 mai 2021 à 18h00

Paroisse Notre-Dame-de-la-Mer à La Seyne-sur-Mer Le 18 mai 2021 à 18h00

Événements à venir

Paroisse du Mourillon à Toulon Le 18 mai 2021 à 17h30

Paroisse du Mourillon à Toulon Le 18 mai 2021 à 17h30

Autres organisateurs Le 18 mai 2021 à 18h00

Suivez-nous