Second projet pastoral pour les jeunes

Jeunes, vous êtes l’espérance de l’Evangile.

On se souvient qu’en 2006, le jour des Rameaux – Journée Mondiale de la Jeunesse – avait été l’occasion de clôturer la Marche Synodale des Jeunes. Pendant un an, à l’issue du pèlerinage à Cologne, les paroisses, mouvements, aumôneries et toutes les communautés ecclésiales qui le souhaitaient, avaient prié, discuté et réfléchi autour des thèmes de la vocation, de la vie spirituelle des jeunes, de la formation, de l’engagement et de l’évangélisation du monde des jeunes. Cette démarche avait abouti à une série de propositions communiquée à monseigneur Rey.


Le 23 juin 2006, fort de ces propositions, son Excellence publiait une lettre pastorale « Jeunes, vous êtes l’espérance de l’Evangile » où il retenait dix points d’attention dans la pastorale des jeunes :
– rencontrer le Christ,
– évangéliser en éduquant, éduquer en évangélisant (Don Bosco),
– promouvoir l’annonce kérygmatique de la foi,
– évangéliser la raison,
– solliciter l’engagement dans le domaine de la solidarité, de l’éducation, de l’action missionnaire,
– développer des lieux d’écoute et de parole,
– présenter la radicalité de la vie chrétienne,
– articuler la pastorale des jeunes avec la « pastorale ordinaire »,
– accueillir et développer les charismes,
– promouvoir une pastorale en direction des arts et de la culture.

Il donnait aussi le récit de la samaritaine comme repères pour la dynamique de présence et d’évangélisation auprès des jeunes du Var. Par la même lettre, il instituait le Conseil de la Pastorale des Jeunes pour repérer, discerner, coordonner et impulser les différentes initiatives. Sa première tâche était naturellement de préparer un nouveau projet pastoral pour les jeunes.

Cela a été l’objet de ses travaux l’an dernier. Reprenant les étapes de la rencontre entre Jésus et la samaritaine, le projet pastoral décline en objectifs et moyens les dix points d’attention soulignés par notre évêque. C’est ce document, qui sert maintenant de référence dans notre action auprès des jeunes.

Il faut le souligner : ce projet pastoral n’est pas destiné aux jeunes – ou du moins indirectement. Il est d’abord destiné à ceux qui ont une mission auprès des jeunes (aumôniers et animateurs). Mais plus largement, il est adressé chacun d’entre nous, à chaque communauté, à chaque paroissien.

La Pastorale des Jeunes n’est pas l’affaire de spécialistes ni un monde à part : elle doit avoir une dimension ecclésiale, elle doit tous nous intéresser. Le « monde des jeunes » fait souvent peur aux adultes : on a l’impression de ne plus savoir leur parler, les aborder. Le projet pastoral diocésain affirme justement le contraire : le monde des
jeunes est un terrain d’espérance et de mission. Et chacun peut participer à cette mission. Par la prière c’est évident, mais aussi dans notre manière d’accueillir les jeunes : un remerciement, un encouragement, un soutien dans leurs projets – cela aussi porte la Pastorale des Jeunes. Osons plus : intégrer parfois de grands jeunes dans nos conseils paroissiaux ; créer des conseils pastoraux de jeunes en doyenné ; faire confiance aux jeunes dans nos communautés… Et pourquoi pas !

Mais précisons les termes : qu’appelle-t-on « les jeunes » ? Aux Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ), « les jeunes » sont les 16–30 ans. La Pastorale des Jeunes du diocèse commence plus tôt, au collège, prenant le relais de la catéchèse. Il y a quatre groupes principaux : les collégiens – les lycéens – les étudiants – les jeunes pros (c’est-à-dire : jeunes professionnels). Chaque groupe a des activités et des réunions propres au sein de sa paroisse, de son école, de son mouvement ou de sa communauté.

Mais le diocèse organise aussi des temps forts pour dynamiser l’ensemble :
Pour les collégiens c’est le « Push Car Derby » depuis 6 ans déjà. L’édition 2008 sera intégrée à la fête diocésaine du 18 mai à La Castille. Nous comptons réunir 500 collégiens et leurs familles pour cette grande course de « caisses à roulettes » !
– Pour les lycéens et étudiants, à côté du 18 mai, ce sont les JMJ à Sydney du 15 au 20 juillet 2008. Certains ont prévu d’aller sur place (80 environ), d’autres se rendront avec Mgr Rey à Lourdes pour vivre des « JMJ en duplex »
– Pour tous, jeunes et moins jeunes ce sera une « Marche pour les vocations » dans la soirée du 15 mars (samedi des Rameaux). Nous grimperons le mont Faron pour célébrer la messe au sommet et demander au Seigneur de nombreuses vocations !

D’autres projets sont à l’étude : relance du stage « Téotalent » (évangéliser par les arts du spectacle), pèlerinage diocésain des 6°-5°, temps fort pour les étudiants et les jeunes professionnels, et surtout une « école de la diaconie » à la rentrée 2008 qui sera l’occasion pour les plus grands d’apprendre à s’engager concrètement dans des missions de service…

De nombreuses initiatives existent dans notre diocèse, beaucoup d’institutions, de communautés ou de mouvement travaillent à l’évangélisation, à l’éducation et à l’enracinement spirituel des jeunes. Pour coordonner tout cela, l’évêque dispose d’un Service Diocésain de la Jeunesse, constitué d’un bureau et d’un secrétariat permanent à l’évêché de Toulon. Ce service publie chaque trimestre un bulletin de liaison – « la PaJe » (c’est-à-dire : le journal de la « PAstorale des JEunes » !). Enfin, l’association « Jeunes pour le Var » (JPV) gère les activités de loisirs – le camp de ski ou le push car par exemple.

Je renvoie donc maintenant chacun à la lecture de ce projet pastoral qui fixe les objectifs et les pistes de travail pour les années à venir. N’oublions pas que ce texte est né du travail méthodique du père Charles Mallard, précédent Délégué Diocésain à la Jeunesse, et du Conseil Diocésain de la Pastorale des Jeunes qui a réuni tout l’an dernier jeunes et adultes autour de la rédaction de ce projet. Cela vaut, au seuil de notre lecture, un très grand coup de chapeau !

Deuxième Projet Pastoral Diocésain pour les Jeunes

Au puits de Jacob, Jésus rencontre une femme de Samarie, à bien des égards semblable aux jeunes générations de notre département. Dans l’apparente banalité d’un dialogue ordinaire, le Seigneur va se révéler progressivement à cette femme et lui permettre non seulement de manifester ce qu’il y a de plus beau en elle, mais aussi d’être apôtre de ses proches et de les conduire au Salut.
La lettre pastorale « Jeunes, vous êtes l’espérance de l’Evangile » propose cet épisode évangélique comme guide et illustration du chemin de présence et de témoignage de l’Eglise diocésaine auprès des jeunes. Ainsi la pastorale des jeunes s’articule-t-elle autour des cinq étapes de la rencontre entre Jésus et la samaritaine.
Il s’agit :
– d’accueillir les jeunes,
– de rejoindre leurs questions,
– de les accompagner,
– de leur transmettre le dépôt de la foi,
– de les former au témoignage du salut.

Accueillir les jeunes

L’action pastorale ne consiste pas à cibler un public pour développer un marketing spécialisé. Elle est l’effort de l’Eglise pour manifester l’appel que Dieu adresse à chacun, à venir prendre sa place dans l’assemblée des saints. La première étape de la pastorale des jeunes consiste donc à accueillir les jeunes, pour leur permettre de prendre une part active à la vie de la communauté chrétienne.
Pour mieux accueillir les jeunes, il nous faut articuler la pastorale des jeunes avec la « pastorale ordinaire », et aussi accueillir et développer les charismes.

Cela signifie :
OBJECTIFS

  • Favoriser la présence des jeunes dans les activités et rassemblements de nos communautés et du diocèse.
  • Multiplier les collaborations entre les groupes de jeunes et les différents groupes, mouvements et services du diocèse.
  • Permettre aux jeunes d’agir au sein de l’Eglise, pour accueillir ce que l’Esprit Saint leur donne de savoir, de faire et d’aimer.
  • Solliciter les talents de chacun au service de tous.

Pour cela nous pouvons mettre en œuvre :
MOYENS

  • Un calendrier de rassemblements qui prenne en compte les événements diocésains (Messe chrismale, ordinations) ; le rythme des tranches d’âge (fête des familles, push car, Journées Mondiales de la Jeunesse) et des thématiques (les initiatives, la vocation …).
  • Une animation diocésaine des groupes de servants de messe.
  • Des activités communes aux différents groupes de jeunes d’un doyenné.
  • La participation de jeunes aux conseils pastoraux des paroisses ou des écoles.
  • la création de conseil de la pastorale des jeunes de doyenné.
  • La formation de conseils pastoraux de jeunes dans les aumôneries, écoles ou mouvements.
  • Un rythme régulier de messes de jeunes dans les paroisses.
  • Une valorisation de ce qui est fait par les jeunes, par exemple en le faisant connaître plus largement.

    Rejoindre les questions des jeunes

    Il ne suffit pas d’accueillir, il faut aussi écouter. La jeunesse est un temps où se posent des questions fondamentales pour l’avenir, où des choix essentiels doivent être faits. Manifester la sollicitude du Christ pour les jeunes, c’est aussi les rejoindre dans leurs préoccupations et dans leurs questions, pour y voir autant de portes ouvertes vers la sainteté, autant de pierres d’attente du salut.
    Pour rejoindre les questions des jeunes nous devrons, en particulier, évangéliser la raison et promouvoir une pastorale en direction des arts et de la culture.

C’est-à-dire :
OBJECTIFS

  • Proposer des lieux de réflexions pour chercher ensemble à concilier ce que la foi et la raison nous révèlent de la vérité.
  • Elaborer un parcours et des outils de formation, où le trésor théologique de l’Eglise et la richesse de la réflexion chrétienne puissent être accessibles aux différents âges.
  • Développer la présence de l’Eglise et des chrétiens dans les lieux qui forment l’horizon culturel des jeunes.
  • Favoriser l’expression et la création artistique pour que les nouvelles générations puissent exprimer elles aussi, la joie et la grandeur de l’amour de Dieu.

Pour cela nous avons besoin :
MOYENS

  • De moyen(s) de communication en direction des jeunes qui intègre(nt) une dimension interactive.
  • Des réseaux de type « Téotalent ».
  • D’un itinéraire de catéchèse différenciée au collège et au lycée.
  • D’une bibliothèque documentaire.
  • De temps sur le principe du café théologique, où l’on peut approfondir un sujet.
  • D’actions culturelles, comme par exemple des festivals (de musique, de théâtre…) ou des expositions.

Accompagner les jeunes

La rencontre de l’Eglise et des jeunes ne doit pas être ponctuelle : elle doit se développer dans le temps et cela sollicite un véritable engagement des adultes pour accompagner ceux qu’ils rencontrent. La pastorale des jeunes doit pouvoir exprimer lisiblement que le Christ est le Bon Pasteur, qu’il est un pasteur fidèle, venu demeurer avec nous, tous les jours et jusqu’à la fin des temps.
Pour accompagner les jeunes, il nous faut évangéliser en éduquant et éduquer en évangélisant, il nous faut aussi développer des lieux d’écoute et de parole.

Cela implique de :
OBJECTIFS

  • Renforcer la présence et le témoignage ecclésial dans le monde scolaire, partout où cela est possible.
  • Veiller à ce que les propositions qui se situent hors du temps scolaire mettent en œuvre un projet éducatif chrétien qui prenne en compte toutes les dimensions de la personne humaine !
  • Favoriser l’accompagnement personnel et la direction spirituelle.
  • Proposer des lieux et des temps où les jeunes qui le désirent trouveront une écoute bienveillante.

Pour cela il nous faut :
MOYENS

  • Une plus grande stabilité dans les nominations de prêtres auprès des groupes de jeunes, et dans l’engagement des adultes.
  • Des formations des adultes à l’accompagnement.
  • Des formations à l’accueil des mineurs (BAFA, BAFD) et un soutien aux associations organisatrices.
  • Un projet éducatif dans chaque aumônerie et groupe de jeunes.
  • Des axes d’efforts diocésains déclinant chaque année des attitudes à mettre en œuvre dans les groupes de jeunes.
  • Des propositions régulières de récollections et de ressourcement personnel.

Transmettre le dépôt de la foi

L’Eglise ne peut pas garder pour ceux qui la composent la formidable Bonne Nouvelle qu’elle a reçue en Jésus. Elle se doit d’annoncer explicitement les raisons de son espérance, et de transmettre le dépôt de la foi. Toute action pastorale doit permettre une initiation aux mystères divins pour favoriser la vie spirituelle et conduire à la rencontre personnelle avec le Christ.
Transmettre le dépôt de la foi nous rend attentifs à manifester l’importance de la rencontre avec le Christ, y compris en présentant la radicalité de la vie chrétienne.

Ainsi nous voulons :
OBJECTIFS

  • Proposer des lieux de prière suffisamment variés pour que toutes les sensibilités soient honorées.
  • Développer la connaissance et la familiarité de la Parole de Dieu.
  • Fortifier l’exercice de l’éthique dans son rapport à l’Evangile.
  • Valoriser la vie consacrée et le choix d’une vocation sacerdotale ou religieuse.

Pour cela nous devons proposer :
MOYENS

  • Des écoles de la Parole où l’on pratique la lectio divina.
  • Un recensement des écoles de prière existantes.
  • Un lieu d’information et de témoignage sur les différents états de vie, spécialement sur la vie consacrée.
  • Une proposition plus audacieuse des sacrements d’initiation, et de la réconciliation.
  • Des lieux de réflexion, discussion et formation sur l’anthropologie chrétienne et sur l’éthique.

    Former au témoignage du salut.

    L’aboutissement du processus d’évangélisation se manifeste quand l’évangélisé devient à son tour évangélisateur. On ne peut pas recevoir le don de Dieu sans le partager. La pastorale des jeunes doit aller jusqu’à former les jeunes au témoignage du salut auprès de ceux qu’ils fréquentent et rencontrent. Ce témoignage ne s’improvise pas, il doit s’appuyer sur une bonne connaissance du message et des destinataires.
    Pour former les jeunes au témoignage du salut, nous devons promouvoir l’annonce kérygmatique de la foi et solliciter l’engagement des jeunes dans le domaine de la solidarité, de l’éducation et de l’action missionnaire.

Nous devons donc :
OBJECTIFS

  • Mettre en place des formations de manière à ce que les jeunes missionnaires soient crédibles dans le monde où ils sont envoyés.
  • Elargir la présence chrétienne dans les différents lieux de vie des jeunes, selon l’âge et les centres d’intérêt.
  • Proposer des engagements de service et de solidarité adaptés à l’évolution et à la maturité de chacun.
  • Inventer de nouvelles modalités d’engagement et de service des jeunes au sein de la communauté chrétienne.

Pour cela, nous devons pouvoir disposer
MOYENS

  • De week-end ou de récollections présentant les différentes méthodes d’évangélisation.
  • D’événement grand public (concert, happening …).
  • De signes distinctifs à porter ou à afficher.
  • D’une charte diocésaine pour un engagement de prière.
  • D’une liste de services dans la paroisse ou dans le groupe auxquels les jeunes peuvent s’engager.
  • De collaborations avec la Diaconie du Var.
  • De rencontres avec des jeunes engagés dans d’autres communautés ecclésiales ou d’autres religions.

    Mise en œuvre

    Le Service Diocésain de la Jeunesse est chargé de mettre en œuvre ce projet pastoral diocésain et de suivre son application. Le Conseil de la Pastorale des Jeunes qui a préparé ce document de travail pourra, par souci de souplesse et d’efficacité, fonctionner désormais par doyenné, quitte à se réunir en séance plénière une fois par an.

Chaque groupe, aumônerie, paroisse, école, mouvement est invité localement à s’approprier ce deuxième projet pastoral diocésain pour les jeunes. D’une part en élaborant son propre projet pastoral s’il n’existe pas, ou en l’enrichissant s’il existe. D’autre part en s’investissant dans les priorités diocésaines qui seront proposées chaque année, enfin en relisant à la fin de l’année pastorale, son action à partir de la grille proposée par le service diocésain de la jeunesse.

Une relecture régulière de ce projet pastoral diocésain sera nécessaire pour vérifier l’avancement de sa mise en œuvre, mais aussi la pertinence de ses propositions. Il pourra être éventuellement enrichi selon les écarts identifiés. Il devra être complètement revu dans un délai de cinq à dix ans pour laisser la place à un troisième projet pastoral diocésain pour les jeunes, quand le besoin s’en fera sentir.

Catégories     Étiquettes 

PARTAGER CET ARTICLE

Suivez-nous

CATÉGORIES

ARTICLES RÉCENTS

ÉVÉNEMENTS À VENIR

Dominicaines Notre-Dame de Clarté Le 29 février 2024 à 09h00

« Prêcher la beauté, c’est dire DIEU » Venez nous aider à embellir, pour le Seigneur, les jardins de Notre-Dame de Clarté Les prochaines dates – de l’année 2023 – sont : Jeudi 23 février Jeudi 16 mars Jeudi 13 avril Jeudi 11 mai Jeudi 8 juin … Merci pour votre disponibilité – Vos soeurs

Paroisse Saint-Joseph à Toulon Le 29 février 2024 à 09h45

Chaque jeudi, après la messe, des paroissiens se retrouvent pour un café, un temps fraternel et convivial ouvert à tous ! Un moment de rencontre et de partage La belle équipe du café propose de se retrouver chaque jeudi à l’issue de la messe de 9h dans la salle paroissiale pour prendre un café ensemble, […]

Paroisse Saint-Joseph à Toulon Le 29 février 2024 à 10h00

Cette année pour le Carême la paroisse organise un parcours sur le thème de l’Adoration Eucharistique. Afin de préparer ensemble nos coeurs pendant ce temps de Carême, la paroisse nous propose de nous retrouver pour un temps d’enseignement, de partage et de prière autour du thème « Redécouvrir la prière d’Adoration Eucharistique » : → tous les […]

Paroisse du Mourillon à Toulon Le 29 février 2024 à 22h00

Nuits d’adoration du jeudi au vendredi Jeudi 29 février à Saint Flavien Jeudi 21 mars à Saint Flavien Pour veiller une heure avec Jésus-Eucharistie, nous vous proposons de prendre part à ces nuits d’adoration. Chaque semaine dans un seul clocher, le Saint-Sacrement sera exposé de 22h le jeudi à 6h le vendredi. Le dimanche précédent, […]

Événements à venir

Dominicaines Notre-Dame de Clarté Le 29 février 2024 à 09h00

« Prêcher la beauté, c’est dire DIEU » Venez nous aider à embellir, pour le Seigneur, les jardins de Notre-Dame de Clarté Les prochaines dates – de l’année 2023 – sont : Jeudi 23 février Jeudi 16 mars Jeudi 13 avril Jeudi 11 mai Jeudi 8 juin … Merci pour votre disponibilité – Vos soeurs

Paroisse Saint-Joseph à Toulon Le 29 février 2024 à 09h45

Chaque jeudi, après la messe, des paroissiens se retrouvent pour un café, un temps fraternel et convivial ouvert à tous ! Un moment de rencontre et de partage La belle équipe du café propose de se retrouver chaque jeudi à l’issue de la messe de 9h dans la salle paroissiale pour prendre un café ensemble, […]

Paroisse Saint-Joseph à Toulon Le 29 février 2024 à 10h00

Cette année pour le Carême la paroisse organise un parcours sur le thème de l’Adoration Eucharistique. Afin de préparer ensemble nos coeurs pendant ce temps de Carême, la paroisse nous propose de nous retrouver pour un temps d’enseignement, de partage et de prière autour du thème « Redécouvrir la prière d’Adoration Eucharistique » : → tous les […]