Mois de mai : Marie dans le Var

À l’occasion du mois de Marie, nous vous proposons une série d’articles pour redécouvrir quelques hauts lieux de la dévotion mariale dans le diocèse. Plus qu’un historique des sanctuaires, nous chercherons à mieux comprendre ce que peuvent dire ces « Gardiennes » à notre temps.

Dans Le secret de Marie, saint Louis-Marie Grignion de Montfort écrit : « Dieu a fait un monde pour l’homme voyageur, c’est celui-ci ; il a fait un monde pour l’homme bienheureux et c’est le paradis ; mais il en a fait un autre pour lui, auquel il a donné le nom de Marie. »

Ce monde qu’Il s’était réservé, il nous l’a offert sur la Croix par les mains et le coeur de l’apôtre Jean. Ainsi le mois de mai – faisant suite à la joie pascale de la résurrection et précédant l’effusion de l’Esprit Saint – invite particulièrement le peuple catholique à redécouvrir le trésor de la dévotion mariale. C’est le moment de méditer dans nos cœurs toutes les richesses du don de Notre Seigneur sur la Croix et des mystères de Sa Sainte Vie terrestre en égrainant nos rosaires.

C’est aussi le moment de redécouvrir les lieux où Marie se rend présente dans le diocèse. Dans cette série d’articles, nous découvrirons ainsi 7 lieux mariaux, plus ou moins grands, du Var. Ces sanctuaires ou ces petites chapelles dans lesquels la sainte Vierge nous fait don de ses grâces et offre le silence et la tranquillité propices à l’oraison. Plus qu’un patrimoine riche, Marie nous offre à chaque fois une fenêtre sur les mystères de Dieu et de la vie des hommes.

Comme à saint Juan Diego, la sainte Vierge nous rassure après la situation que nous venons de traverser et que nous traversons encore : « Écoute ce que je vais te dire, et que cela pénètre ton coeur : Ne laisse jamais quoi que ce soit te déprimer, te décourager. Ne sois pas troublé ou écrasé par ton chagrin. Ne crains aucune maladie, vexation, anxiété ou douleur. Ne suis-je pas ici, moi ta Mère ? N’es-tu pas sous mon ombre, sous ma protection ? Ne suis-je pas ta fontaine de vie ? N’es-tu pas blotti dans les plis de mon manteau ? Dans mes bras ? Y a-t-il autre chose dont tu aurais besoin ? »

Prions Marie pour le diocèse et particulièrement pour toutes les victimes de la pandémie. Prions pour nos conversions personnelles à l’Évangile du Christ.

Prenons ce mois pour nous mettre à son école d’abandon, découvrir les joyaux de Marie dans notre diocèse et répéter à la suite du père de Montfort et de Jean-Paul II : « Je suis tout à toi, ma Reine, ma Mère, et tout ce que j’ai t’appartient. »

 

écrit par Corentin Dugast

Catégories     Étiquettes 

PARTAGER CET ARTICLE

Suivez-nous

CATÉGORIES

ARTICLES RÉCENTS

ÉVÉNEMENTS À VENIR

Paroisse du Mourillon à Toulon Le 18 mai 2021 à 17h30

Paroisse du Mourillon à Toulon Le 18 mai 2021 à 17h30

Autres organisateurs Le 18 mai 2021 à 18h00

Paroisse Notre-Dame-de-la-Mer à La Seyne-sur-Mer Le 18 mai 2021 à 18h00

Événements à venir

Paroisse du Mourillon à Toulon Le 18 mai 2021 à 17h30

Paroisse du Mourillon à Toulon Le 18 mai 2021 à 17h30

Autres organisateurs Le 18 mai 2021 à 18h00

Suivez-nous