Les Maisons Bethléem, un tremplin pour les femmes enceintes et les mères en difficulté

« Les Maisons Bethléem affichent complet depuis octobre 2019. Depuis, nous recevons environ 3 demandes d’hébergement par semaine », confie Xavier Magne, président de cette association située en plein cœur de Toulon.
Fondées en 2003 par Monseigneur Dominique Rey, les Maisons Bethléem accueillent et accompagnent des femmes enceintes et des mères célibataires en difficulté, en leur proposant un toit, une écoute et un cadre de vie familial. Un précieux soutien matériel, psychologique et spirituel en ces temps difficiles.

 

Un logement temporaire en studio

« Généralement, ce sont des femmes enceintes dont le conjoint ne veut pas du bébé. Elles ont fait le choix de le garder et n’ayant malheureusement aucun soutien familial, elles nous découvrent souvent sur Internet ou nous sont adressées par les paroisses et les services sociaux varois », raconte Christilla Glasson, l’unique salariée des Maisons Bethléem. Actuellement, l’association héberge 6 mères et 10 enfants dans les studios qu’elle met en location à bas prix pour une durée de 6 mois renouvelables. « La participation financière demandée est en partie remboursée par les allocations logement de la CAF de chacune. Elle est nécessaire pour les guider dans leur apprentissage de l’autonomie. Sur le principe, le bail est de 6 mois, mais nous pouvons le prolonger en fonction de chaque situation », précise Christilla.

 

Le soutien de bénévoles formées

Gynécologues à la retraite, sages-femmes ou encore infirmières, les bénévoles sont souvent mères de famille ou grands-mères. Elles se relaient pour tenir des permanences d’écoute et mettent leur savoir-faire au service des mamans en organisant divers ateliers. Soutien à la parentalité, accompagnement dans le suivi de grossesse, gestion des dépenses, etc., l’objectif de chacune est de prendre soin d’elles et de les aider à prendre leur envol. « Il nous arrive de jouer aux taxis pour les naissances et de repeindre des studios, mais notre action se situe surtout dans le quotidien : on les aide à gérer les papiers administratifs, à prendre certains rendez-vous médicaux et on veille à les orienter vers les bons interlocuteurs. Nous travaillons beaucoup en réseau », explique Christilla, l’animatrice du réseau des bénévoles et principale référente des résidentes.

 

Réapprendre le lien social

Le jeudi, elles essaient de se retrouver pour déjeuner ensemble. Une façon d’apaiser les tensions liées à la proximité des studios et d’approfondir les relations dans un cadre convivial. Des sorties sont parfois organisées et permettent aux natures blessées par la vie de s’ouvrir petit à petit aux autres. Pendant le confinement, Christilla a fait des allers-retours pour soutenir le moral de certaines, et partager la joie d’autres. « Il y a eu 3 naissances au tout début, puis nous avons fait le lien avec la PMI, car les services sociaux étaient fermés. En moyenne, les femmes restent un an aux Maisons Bethléem. Après leur départ, certaines nous envoient des photos et donnent des nouvelles. D’autres préfèrent oublier cette période particulière de leur vie… Une de nos anciennes résidentes est devenue à son tour bénévole ! » Et Xavier Magne de conclure : « Aujourd’hui, nous avons plus que jamais besoin de dons financiers pour pouvoir continuer notre action auprès de ces mères. Et nous cherchons aussi à renforcer notre réseau de bénévoles ! »

 

écrit par Lætitia d’Hérouville

 


En savoir plus

Retrouvez toute l’actualité des Maisons Bethléem sur sa page Facebook.

Vous pouvez les aider financièrement

  • par chèque libellé à « Association Maisons Bethléem » et adressé à son siège : 25 rue de la Glacière 83000 Toulon,
  • par virement bancaire : IBAN FR76 4255 9100 0008 0039 2236 108, BIC CCOPFRPPXXX.

Un reçu fiscal sera envoyé aux donateurs en cas de don égal ou supérieur à 30 euros.

Catégories     Étiquettes 

PARTAGER CET ARTICLE

Suivez-nous

CATÉGORIES

ARTICLES RÉCENTS

ÉVÉNEMENTS À VENIR

Paroisse du Mourillon à Toulon Le 27 octobre 2021 à 14h30

Nous vous attendons avec joie tous les mercredis, hors vacances scolaires, de 14h30 à 17h salle Jean Bart pour ce  moment de partage et de jeux, à partir du 15 septembre. Un atelier peinture aura lieu les 2ème et 4ème mercredis de chaque mois. Pour plus d’informations, contactez Aude de Reffye au 06.65.03.96.18  

Paroisse de La Garde Le 27 octobre 2021 à 18h00

En semaine: 18h-18h30 Le samedi de 9h30 à 10h30 Au cours de la messe dominicale

Paroisse du Mourillon à Toulon Le 27 octobre 2021 à 18h00

Autres organisateurs Le 27 octobre 2021 à 18h00

Événements à venir

Paroisse du Mourillon à Toulon Le 27 octobre 2021 à 14h30

Nous vous attendons avec joie tous les mercredis, hors vacances scolaires, de 14h30 à 17h salle Jean Bart pour ce  moment de partage et de jeux, à partir du 15 septembre. Un atelier peinture aura lieu les 2ème et 4ème mercredis de chaque mois. Pour plus d’informations, contactez Aude de Reffye au 06.65.03.96.18  

Paroisse de La Garde Le 27 octobre 2021 à 18h00

En semaine: 18h-18h30 Le samedi de 9h30 à 10h30 Au cours de la messe dominicale

Paroisse du Mourillon à Toulon Le 27 octobre 2021 à 18h00