Skip to content

Le mystère rédempteur

Le péché, le mal moral n’est que pure absence de droiture. Pris comme tel, il est totalement étranger à Dieu. Dieu ne le veut en aucune manière. Mais une fois commis, il a des conséquences concrètes.


Le péché, le mal moral n’est que pure absence de droiture. Pris comme tel, il est totalement étranger à Dieu. Dieu ne le veut en aucune manière. Mais une fois commis il a des conséquences concrètes.


Le péché des anges, du premier homme et tous les péchés qui ont suivi ont été à l’origine d’innombrables désordres. Comment malgré tout peut-on affirmer que Dieu gouverne toutes choses avec sagesse ? Cela n’est vraiment compréhensible que dans le mystère de Jésus. Dieu ne veut pas le péché de ceux qui rejettent son Fils. Mais une fois ce péché commis, il a des conséquences précises qui rentrent mystérieusement dans le dessein de salut. La passion du Christ est la conséquence du péché des hommes et en même temps elle permet de faire éclater l’amour, le courage, la patience, l’humilité de Jésus. La lumière qui brille en Jésus crucifié nous arrache aux ténèbres du péché (Colossiens 1,12-20). La croix de Jésus nous permet de comprendre que les désordres consécutifs au péché n’empêchent pas Dieu de rester le Seigneur de l’histoire. La sagesse divine tire en effet le bien du mal (Ephésiens 2,6-11).

Depuis le XVIIIème siècle, la principale objection faite au christianisme s’appuie sur cette terrible réalité du mal. Il est parfois difficile de parler de la Providence divine. Vouloir démontrer cette Providence par des voies purement philosophiques est devenu illusoire. Ces arguments ne sont pas convaincants. Il vaut mieux souligner que la Providence est objet de foi. Abandonner cette foi, c’est s’éloigner du Christ. Jésus n’a-t-il pas toute sa vie proclamé sa confiance en la bonté et la puissance de son Père ? N’a-t-il pas persévéré dans cette confiance jusqu’à la mort ? Nul n’est allé aussi loin dans la nuit que Jésus à l’heure de sa passion. Jésus a ressenti l’abandon de Dieu en plus de l’abandon de ses amis et de ses forces humaines. Pourtant du plus profond de cette extrême souffrance il a continué à invoquer son Père et il a été exaucé (Hébreux 5,1-10). En fait nous croyons en la Providence parce que le Christ y a cru envers et malgré tout. Notre foi est fondée sur la foi du Christ. Nous pouvons dire que le Christ est l’unique vraie lumière sur le mystère du mal. Le catéchisme de l’Eglise catholique nous le rappelle : « C’est l’ensemble de la foi chrétienne qui constitue la réponse à la question du mal : la bonté de la création, le drame du péché, l’amour patient de Dieu qui vient au devant de l’homme par ses Alliances, par l’Incarnation rédemptrice de son Fils, par le don de l’Esprit, par le rassemblement de l’Eglise, par la force des sacrements, par l’appel à une vie bienheureuse à laquelle les créatures libres sont invitées d’avance à consentir, mais à laquelle elles peuvent aussi d’avance, par un mystère terrible, se dérober. Il n’y a pas un trait du message chrétien qui ne soit pour une part une réponse à la question du mal. » (Catéchisme de l’Eglise catholique § 309).


5307 ;
5297 ;
5298 ;
5301 ;
5302 ;
5303.

Catégories     Etiquettes 

PARTAGER CET ARTICLE

CATÉGORIES

ARTICLES RÉCENTS

Suivez-nous

ÉVÉNEMENTS À VENIR

Diocèse Fréjus-Toulon Le 24 décembre 2019 à 00h00

Il est né le Divin Enfant ! Que toute la terre soit en fête : de la faiblesse de ce nouveau-né et de la pauvreté de la crèche, jaillira la puissance de la Résurrection… Noël vient du latin « dies natalis » ou jour de la naissance. On dit aussi « Nativité ».  L’enfant-roi puisse-t-Il naître aussi dans chacun […]

Diocèse Fréjus-Toulon Le 05 janvier 2020 à 00h00

L’épiphanie est une fête chrétienne qui fait mémoire du jour où les Mages sont arrivés à la Crèche, après y avoir été conduits par une étoile mystérieuse, pour adorer l’Enfant Jésus en qui ils reconnaissaient le roi des rois.   En effet à la naissance du Christ, dans les documents scientifiques de l’époque, les données […]

Diocèse Fréjus-Toulon Le 05 janvier 2020 à 00h00

Une quête impérée est réalisée dans un esprit de solidarité et d’ouverture. Dans l’année, un certain nombre de quêtes sont affectées à des causes spécifiques (missions, vocations, aumôneries scolaires…). Année 2019 Jeudi 15 août (Assomption) : quête impérée pour les Chantiers diocésains Dimanche 15 septembre (Dimanche de la Croix Glorieuse) : quête impérée pour les […]

Événements à venir

Diocèse Fréjus-Toulon Le 24 décembre 2019 à 00h00

Il est né le Divin Enfant ! Que toute la terre soit en fête : de la faiblesse de ce nouveau-né et de la pauvreté de la crèche, jaillira la puissance de la Résurrection… Noël vient du latin « dies natalis » ou jour de la naissance. On dit aussi « Nativité ».  L’enfant-roi puisse-t-Il naître aussi dans chacun […]

Diocèse Fréjus-Toulon Le 05 janvier 2020 à 00h00

L’épiphanie est une fête chrétienne qui fait mémoire du jour où les Mages sont arrivés à la Crèche, après y avoir été conduits par une étoile mystérieuse, pour adorer l’Enfant Jésus en qui ils reconnaissaient le roi des rois.   En effet à la naissance du Christ, dans les documents scientifiques de l’époque, les données […]

Diocèse Fréjus-Toulon Le 05 janvier 2020 à 00h00

Une quête impérée est réalisée dans un esprit de solidarité et d’ouverture. Dans l’année, un certain nombre de quêtes sont affectées à des causes spécifiques (missions, vocations, aumôneries scolaires…). Année 2019 Jeudi 15 août (Assomption) : quête impérée pour les Chantiers diocésains Dimanche 15 septembre (Dimanche de la Croix Glorieuse) : quête impérée pour les […]

Suivez-nous