Le combat spirituel

Le baptisé un peu conscient est engagé dans un combat de lumière et d’amour. Ce n’est pas un combat contre ses frères les hommes, c’est un combat contre l’ignorance, le mensonge, l’égoïsme, contre les injustices qui aliènent et oppriment.


Ne nous trompons pas de combat ! Le combat du chrétien, c’est d’abord contre lui-même qu’il doit le mener : cultivons le jardin de notre esprit et de notre cœur, arrachons les mauvaises herbes des habitudes aliénantes, semons la bonne graine des vertus. Proclamons par notre vie la victoire de Jésus : « Je vous écris, jeunes gens, parce que vous êtes forts, que la Parole de Dieu demeure en vous et que vous avez vaincu le Mauvais » (1 Jean 2,14).


Les péchés capitaux

Notre nature est marquée par le péché originel : elle est déchue, blessée. Le baptême restaure la grâce en nous mais ne supprime une certaine concupiscence qui va incliner nos tendances vers les péchés capitaux. De tout temps, les disciples de Jésus-Christ ont combattu ; de leur expérience, de leur combat spirituel, ils ont tiré un enseignement précis : Jean Cassien, saint François de Sales ont peu à peu repéré les pensées, ou esprits, ou démons, qui entrainent l’homme au mal. Il faut mieux prendre conscience que la tentation prend naissance dans notre mental : « Dieu ne tente personne, mais chacun est éprouvé par sa propre convoitise qui le séduit et le trompe » (Jacques 1,4). Il faut veiller sur nos mouvements affectifs, ou premiers mouvements, pour ne pas se laisser entrainer.

Jean Cassien enseigne que la mauvaise pensée engendre la mauvaise action : sa répétition donnera le vice : « Il y a huit vices principaux qui font la guerre au genre humain : le premier est la gourmandise ou gloutonnerie ; le deuxième, la luxure ; le troisième, l’avarice ou l’amour de l’argent ; le quatrième, la colère ; le cinquième, la tristesse (la jalousie, l’envie) ; le sixième, la paresse ou le dégout du cœur, l’acédie ; le septième, la vaine gloire ; le huitième, l’orgueil. »

Jean Cassien pense que pour tout homme, il y a une tendance, une faiblesse, qui l’emporte sur les autres. La tactique sera de la discerner, de lui résister et de la combattre en premier ; les autres péchés liés à cette tendance majeure, faibliront peu à peu. Mais nous ne pouvons rien sans la prière, les sacrements du pardon et de l’Eucharistie, le chapelet et la consécration à Marie. Être chrétien, c’est vouloir se mettre à la suite de Jésus, le prenant comme Seigneur et Sauveur : il y aura à combattre les injustices et les structures de péchés de notre société. Il faudra accepter avec abandon à la volonté du Père les contradictions, épreuves, maladies, échecs, opposition des autres, malveillance de certains… « La victoire qui a vaincu le monde, c’est notre foi » (1 Jean 5,4).

– Pour d’autres clips vidéo du père Fropo cliquer ici.


5310 ;
5312 ;
5313 ;
5315 ;
5314 ;
5316.

Catégories     Étiquettes 

PARTAGER CET ARTICLE

Suivez-nous

CATÉGORIES

ARTICLES RÉCENTS

ÉVÉNEMENTS À VENIR

Paroisse de La Garde Le 15 juillet 2020 à 07h30

Adoration à 7H30 suivie des Laudes à 8h15. Tous les jours du lundi au samedi.

Paroisse Notre-Dame-de-la-Mer à La Seyne-sur-Mer Le 15 juillet 2020 à 07h30

Paroisses du plateau de l'Issole Le 15 juillet 2020 à 08h00

  Venez vivre la messe en semaine,  à l’église Saint Etienne de la paroisse de Garéoult. Le vendredi  16h30 la messe se déroule à la maison de retraite. La messe commémore la Passion, la mort et la Résurrection du Christ. Le prêtre qui célèbre la messe reprend les gestes et les paroles du Christ en […]

Paroisse Notre-Dame-de-la-Mer à La Seyne-sur-Mer Le 15 juillet 2020 à 09h00

Événements à venir

Paroisse de La Garde Le 15 juillet 2020 à 07h30

Adoration à 7H30 suivie des Laudes à 8h15. Tous les jours du lundi au samedi.

Paroisse Notre-Dame-de-la-Mer à La Seyne-sur-Mer Le 15 juillet 2020 à 07h30

Paroisses du plateau de l'Issole Le 15 juillet 2020 à 08h00

  Venez vivre la messe en semaine,  à l’église Saint Etienne de la paroisse de Garéoult. Le vendredi  16h30 la messe se déroule à la maison de retraite. La messe commémore la Passion, la mort et la Résurrection du Christ. Le prêtre qui célèbre la messe reprend les gestes et les paroles du Christ en […]

Suivez-nous