Skip to content

communauté

Franciscaines de Sainte-Marie des Anges

Adoration et mission

Arrivées à Hyères en 1887, les sœurs animent le Centre de soins de suite et de rééducation Sainte-Marie des Anges. Un apostolat qui prend sa source dans l’adoration eucharistique

A l’origine, une sollicitation de Mgr Freppel, évêque d’Angers, faite en 1871(période de guerre et de pauvreté) à une jeune femme éducatrice, Caroline Rurange : « Qui voudra consacrer sa vie aux orphelines ? ». Cette question fit ressurgir dans le cœur de Caroline (alors tertiaire du Tiers-Ordre franciscain) le désir de donner toute sa vie à Dieu. Six mois après, des orphelines de guerre lui sont confiées, ainsi qu’à ses deux compagnes, tertiaires comme elle. Les trois sœurs passèrent la nuit du 5 au 6 août 1871 (mystère de la Transfiguration) en adoration devant le Saint-Sacrement : c’était la naissance des Franciscaines de Sainte-Marie des Anges ! Elles seront accompagnées par le père capucin Jean Chrysostome Potton chargé d’écrire leurs constitutions de vie religieuse.

« Le Christ dans l’Eucharistie est la source de notre contemplation et de notre mission à travers le monde. Appelées par le charisme de notre fondateur à être adoratrices et missionnaires, notre but principal et premier est l’adoration du Christ dans son Eucharistie. Cette vie eucharistique nous pousse à obéir au commandement de Jésus d’aller à toutes les nations et, par nos vies et nos activités, de proclamer à tous les hommes, particulièrement aux plus pauvres, la joie d’avoir un Sauveur ». Extrait des Constitutions de la Congrégation, n°3.

Le père Potton avait un grand désir d’aller évangéliser au Brésil et en Inde et c’est pour acclimater les sœurs destinées à ces missions que la maison de Hyères fut acquise en 1887. Diverses circonstances firent que cette maison servit rapidement de lieu de repos à des dames et des prêtres ayant besoin de changement d’air et ce jusqu’en 1983. A l’arrivée d’une sœur médecin, la maison devient maison médicalisée après mise aux normes. Conventionnée par les caisses d’assurance maladie, elle a une capacité de 36 lits de moyen séjour (un mois) en soins de suite et emploie 15 salariés. Des soins en kinésithérapie y sont assurés sur place.

 

Actuellement, les sœurs sont au nombre de sept et ne peuvent plus, comme lorsqu’elles elles étaient près de 40, assurer une présence continuelle devant le Saint-Sacrement exposé (qui faisait l’objet de la visite dominicale des séminaristes dans les années 1950 !) tout en donnant des cours de catéchisme aux enfants, marquant ainsi la mémoire de nombreux Hyérois.

La présence des sœurs qui prient les offices dans la chapelle rénovée et où la messe est célébrée quotidiennement apporte à la maison un état d’esprit de paix permettant ainsi d’aider les pensionnaires à se ressourcer et à retrouver une force morale, physique et spirituelle : une belle mission !

 

La carte d’identité

Nom : Franciscaines de Sainte-Marie des Anges

 Date et lieu de fondation : 1871 à Angers

Fondateurs : Caroline Rurange et le père Potton

 Statut canonique : institut de vie consacré de droit pontifical

 Le charisme : Adoration-mission

Responsable : Sœur Emmanuel Chanelet

Nombre de sœurs :

  • Dans le monde : 351 réparties en Inde, Ethiopie et Brésil
  • En France : 39 sœurs

Contact

Sainte-Marie des Anges

5 rue Victor Hugo
83400 Hyères 

Tél. 04 94 01 50 50 

Événements à venir

Diocèse Fréjus-Toulon Le 24 décembre 2019 à 00h00

Il est né le Divin Enfant ! Que toute la terre soit en fête : de la faiblesse de ce nouveau-né et de la pauvreté de la crèche, jaillira la puissance de la Résurrection… Noël vient du latin « dies natalis » ou jour de la naissance. On dit aussi « Nativité ».  L’enfant-roi puisse-t-Il naître aussi dans chacun […]

Diocèse Fréjus-Toulon Le 05 janvier 2020 à 00h00

L’épiphanie est une fête chrétienne qui fait mémoire du jour où les Mages sont arrivés à la Crèche, après y avoir été conduits par une étoile mystérieuse, pour adorer l’Enfant Jésus en qui ils reconnaissaient le roi des rois.   En effet à la naissance du Christ, dans les documents scientifiques de l’époque, les données […]

Diocèse Fréjus-Toulon Le 05 janvier 2020 à 00h00

Une quête impérée est réalisée dans un esprit de solidarité et d’ouverture. Dans l’année, un certain nombre de quêtes sont affectées à des causes spécifiques (missions, vocations, aumôneries scolaires…). Année 2019 Jeudi 15 août (Assomption) : quête impérée pour les Chantiers diocésains Dimanche 15 septembre (Dimanche de la Croix Glorieuse) : quête impérée pour les […]

Suivez-nous