Covid-19 – Des maraudes inter-associatives pour aider les sans-abris

« Cette période de protection sanitaire est vécue comme une double peine pour ceux qui se sentent déjà confinés dans la précarité et la rue », alerte Gilles Rebêche, diacre chargé de l’animation du service diocésain de la Diaconie. Depuis le 20 mars, alors que de nombreux lieux d’accueil ont fermé, des maraudes interassociatives se sont constituées pour aider quotidiennement les sans-abris à Toulon, Hyères et La Seyne-sur-Mer.

L’union fait la force : c’est ce qu’illustrent les différentes associations sur le terrain, qui avaient déjà réfléchi ensemble au projet Tabgha pour améliorer l’aide alimentaire sur Toulon Provence Méditerranée. Ainsi, en collaboration avec l’Ordre de Malte, l’Union Diaconale du Var (UDV) (notamment via son association-membre Les Amis de Jéricho) orchestre chaque soir la distribution de paniers-repas offerts par Les Restos du cœur et La Banque alimentaire, mais aussi de couvertures et de duvets provenant du Lien 83.

Le Comité Accueil Animation Alphabétisation (CAAA), l’une des plus vieilles associations de Toulon, a mis à disposition comme base fixe une salle de classe fermée durant le temps de l’épidémie, tandis qu’Amitiés Cité a prêté un réfrigérateur pour stocker les denrées alimentaires.

Une mission bénévole à pied, à vélo ou en voiture

Propageant leur bonne humeur dans les rues sombres, les sœurs brésiliennes de la Fraternité O Caminho – Les Pauvres de Jésus-Christ en France poussent des caddies remplis des précieux dons. Entourées de bénévoles, elles circulent aussi à vélo pour aller dans les quartiers les plus reculés.

En tout, quatre maraudes se déroulent en parallèle : une à vélo jusqu’à la Rode, deux à pieds à l’est et à l’ouest, et une en voiture avec l’Ordre de Malte dans le reste de la ville, ainsi qu’à Hyères et La Seyne-sur-Mer. Chacune veille évidemment à respecter scrupuleusement les gestes-barrières et mesures de précaution : gants, masques, tabliers et distance règlementaire.

Un monde coloré dans la nuit

Le lieu de rendez-vous dans le centre-ville est désormais connu de tous. À partir de 18h, c’est un monde à l’image de la planète qui défile : Polonais, Roumains, Soudanais, Ukrainiens, Nigérians, Tunisiens, Erythréens, Algériens, Italiens et même Français de Guadeloupe, de Normandie, de Paris…

En plus du panier-repas, chacun vient recevoir un sourire et des mots réconfortants. « Les personnes ont besoin de parler du virus, de l’inquiétude du lendemain », confie Gilles Rebêche qui est chaque soir sur le terrain. À l’image d’Henri, sans-abri philosophant avec gravité : « En fait, le coronavirus, c’est comme nous : un invisible qui fait peur. Il faut espérer qu’un jour, on ne nous confonde pas avec lui et qu’on ne veuille pas nous faire disparaître nous aussi ! »

La générosité en cascade

Emerveillé, Gilles raconte les nombreuses perles de ces rencontres, où se tisse et se renforce la solidarité : « Les voisins viennent nous encourager. Un jeune a offert un masque neuf “pour aider”. Un restaurateur a donné quant à lui un délicieux ragoût de veau, en s’exclamant : “Vous me rendez heureux de le faire !” Un passant, de condition visiblement modeste, a déposé quelques mandarines en disant : “C’est normal de partager, si chacun fait ce qu’il peut, on va s’en sortir !” Puis vient le tour de Jacqueline, une dame âgée habitant un garage à la Loubière et venant elle-même chercher de l’aide alimentaire. Elle a souhaité donner une couverture qu’elle avait en plus pour ceux qui n’avaient pas la chance d’être à l’abri. Comment ne pas rendre hommage à ces visages de belles humanité ? »


L’UDV a besoin de votre aide pour traverser la crise du Covid-19

L’Union Diaconale du Var anime un réseau de 21 associations luttant contre l’exclusion sociale, et a plus que jamais besoin d’aide pour remplir sa mission pendant cette période d’épidémie.

Si vous souhaitez vous engager dans ses nombreuses missions de bénévolat sur le terrain en respectant le protocole sanitaire ou depuis chez vous, inscrivez-vous sur sa plateforme de volontaires via ce formulaire.

Durant cette période particulièrement délicate, l’UDV lance un appel aux dons pour renforcer son action auprès des plus fragiles. Vous pouvez la soutenir par un don en ligne ou par chèque à l’ordre de l’UDV, à envoyer au 363 avenue Colonel Picot 83100 Toulon. Des sacs à dos sont également recherchés pour faciliter la distribution alimentaire.

Merci d’avance pour votre engagement et votre générosité !

 

Pour suivre l’actualité solidaire du diocèse, vous pouvez lire les chroniques quotidiennes de Gilles Rebêche sur la page Facebook de la Fraternité Saint Laurent – Diaconie du Var.
Catégories     Étiquettes 

PARTAGER CET ARTICLE

Suivez-nous

CATÉGORIES

ARTICLES RÉCENTS

ÉVÉNEMENTS À VENIR

Paroisse de La Garde Le 11 juillet 2020 à 07h30

Adoration à 7H30 suivie des Laudes à 8h15. Tous les jours du lundi au samedi.

Paroisse Notre-Dame-de-la-Mer à La Seyne-sur-Mer Le 11 juillet 2020 à 08h00

Paroisses du plateau de l'Issole Le 11 juillet 2020 à 08h00

  Venez vivre la messe en semaine,  à l’église Saint Etienne de la paroisse de Garéoult. Le vendredi  16h30 la messe se déroule à la maison de retraite. La messe commémore la Passion, la mort et la Résurrection du Christ. Le prêtre qui célèbre la messe reprend les gestes et les paroles du Christ en […]

Paroisses Saint-Pierre à Toulon et Saint-Christophe au Revest-les-Eaux Le 11 juillet 2020 à 09h00

Venez partager un petit déjeuner solidaire, organisé par le Secours Catholique. Organisé maintenant le Samedi, venez nombreux! Les deux premiers samedis du mois à la salle Saint Dominique de l’Eglise Saint Pierre. Les deux derniers samedis du mois à la salle Christ Maître de l’Eglise Saint Christophe.

Événements à venir

Paroisse de La Garde Le 11 juillet 2020 à 07h30

Adoration à 7H30 suivie des Laudes à 8h15. Tous les jours du lundi au samedi.

Paroisse Notre-Dame-de-la-Mer à La Seyne-sur-Mer Le 11 juillet 2020 à 08h00

Paroisses du plateau de l'Issole Le 11 juillet 2020 à 08h00

  Venez vivre la messe en semaine,  à l’église Saint Etienne de la paroisse de Garéoult. Le vendredi  16h30 la messe se déroule à la maison de retraite. La messe commémore la Passion, la mort et la Résurrection du Christ. Le prêtre qui célèbre la messe reprend les gestes et les paroles du Christ en […]

Suivez-nous