Cotignac : « La guérison de notre fils est spectaculaire ! »

Installés comme famille en mission pour la paroisse de Cotignac depuis 2019, Filippo et Marianne connaissent en cette année spéciale Saint-Joseph l’épreuve de la maladie de leur fils Luca, puis la grâce de sa « guérison spectaculaire » – selon l’expression même du médecin. Plusieurs mois d’épreuve qu’ils traversent sous le regard de la Sainte Famille, soutenus par la puissance de la prière d’intercession. Pour Marianne, c’est une étape supplémentaire sur son chemin de foi qui s’écrit aux sanctuaires depuis plusieurs années déjà…

Une première guérison à Cotignac

C’est en juin 2000 que Marianne se rend pour la première fois aux sanctuaires de Cotignac. Attirée depuis sa jeunesse par la Sainte Famille, elle accepte la proposition d’accompagner le groupe de catéchisme de son troisième enfant pour un pèlerinage d’une journée là-bas. Souffrant secrètement de dépression, elle peine à monter la colline qui mène à Notre-Dame de Grâces. Durant la marche, son cœur bat la chamade, l’obligeant à s’arrêter. Une prière lui vient alors à l’esprit : « Marie, aide-moi à monter ! » Au moment de la messe, elle pleure toutes les larmes de son corps, en sentant une présence mystérieuse et consolante derrière elle. Une personne, vêtue d’une cape et dont elle ne voit pas le visage, lui évoque instantanément Joseph. Quand elle rejoint le Bessillon l’après-midi, la chaleur est suffocante. Marianne écoute attentivement les fioretti sur le patron de l’Église universelle. « Sur ce chemin très caillouteux, j’ai tout laissé ! Je suis ensuite allée boire à la source. Quand je suis rentrée chez moi, je n’étais plus la même personne. C’était comme une nouvelle naissance ! J’étais guérie. J’allais à la messe tous les jours. »

L’épreuve de la maladie de Luca

Les années suivantes, les épreuves jalonnent le parcours de foi du couple. Fin 2003, Marianne apprend qu’elle est enceinte de Luca, son quatrième et dernier enfant, au cœur même d’une période de souffrance. Cette grossesse inattendue à 43 ans lui apporte une joie profonde. « La vie ressurgit à travers les ténèbres », témoigne-t-elle. À Noël 2020, Luca se plaint d’une grosseur dans le dos. Début janvier, une échographie révèle son état alarmant. Après une batterie d’examens, le diagnostic tombe : l’adolescent a une tumeur desmoïde de plus de 30 cm qui pousse son cœur vers la droite. Transféré dans un premier hôpital, il se prépare à recevoir une chimiothérapie et des soins lourds. Son problème au cœur interpelle les médecins, qui n’ont jamais vu cela et qui consultent les spécialistes de toute la France. Luca n’arrive bientôt plus à respirer, et est transféré en urgence dans un autre établissement où il passera finalement cinq semaines en service de réanimation. Une opération est programmée le 11 mars, avec de sombres avertissements : « Votre fils va perdre son poumon. Plusieurs côtes sont atteintes, et son cœur sera transporté dans une machine. Luca ne pourra peut-être plus marcher. Préparez-vous au pire… »

Une « guérison spectaculaire »

Pour tenir, Marianne a accroché au-dessus du lit de son fils un autel pour la Vierge Marie. Elle imite Marie en gardant dans son cœur les paroles entendues. Choisissant de s’abandonner à la Sainte Famille, elle traverse ces douloureux moments avec une paix surnaturelle. Depuis deux mois déjà, dès le lendemain du diagnostic, une importante chaîne de prière a vu le jour, entraînant dans son sillage une communauté hétéroclite. S’enchaînent neuvaines, nuits d’adoration, messes célébrées à l’intention de Luca à Notre-Dame de Grâces, au Bessillon, au Laus, à Lourdes, Pontmain, Paray-le-Monial, et même au Mont Royal au Canada, à Hawaï, au Burkina, en Italie… « Cela a dépassé les frontières ! Mon neveu a lancé une nouvelle chaîne sur Facebook, et beaucoup de musulmans se sont associés à nos prières. Quelle puissance déploie la prière dans l’unité des enfants de Dieu ! Malgré sa souffrance, Luca ne se plaignait jamais et était surnommé « le warrior » par l’équipe médicale ! Il a reçu deux fois le sacrement des malades. » Contre toute prévision, l’opération se déroule bien : la tumeur est enlevée. Son cœur n’est pas transféré dans une machine, et Luca peut garder son poumon. Écrasé, ce dernier reprend progressivement sa place. Un mois après l’opération, le professeur, qui suit l’adolescent, s’exclame et écrit : « guérison spectaculaire ». En apprenant la nouvelle, les oncologues sautent de joie dans les couloirs. Pour Marianne, nul doute : « c’est la prière qui sauve ! » Pleine de gratitude, elle remercie le corps médical pour son travail, toutes les personnes qui ont prié pour son fils et les prêtres qui ont célébré des messes : « La guérison de Luca appartient à chacun de vous, elle appartient à Dieu tout puissant. Oui, le Seigneur fit pour moi des merveilles. Encore aujourd’hui, il agit avec puissance. Gloire et louange à toi, Seigneur ! Jésus, Marie, Joseph, comme je vous aime ! »

 

Propos recueillis par Lætitia d’Hérouville


En savoir plus

En cette année Saint-Joseph, de nombreuses grâces ont été reçues par les pèlerins aux deux sanctuaires de Cotignac. Car là où est Joseph, Marie n’est jamais loin !

Retrouvez tous les témoignages réunis sur une page dédiée du site de Notre-Dame de Grâces.

Soutenez sur la page don du diocèse les importants travaux nécessaires au déploiement des sanctuaires.

 

Catégories     Étiquettes 

PARTAGER CET ARTICLE

Suivez-nous

CATÉGORIES

ARTICLES RÉCENTS

ÉVÉNEMENTS À VENIR

Paroisse de La Cadière d'Azur Le 30 novembre 2022 à 14h30

Nouveauté à la Cadière Une nouvelle rencontre réservée au collégiens pour approfondir sa foi, prier et échanger avec des jeunes du même âge. Les rencontres ont lieu au presbytère le mercredi de 14h30 à 15h30.

Paroisse du Mourillon à Toulon Le 30 novembre 2022 à 14h30

Nous vous attendons avec joie tous les mercredis, hors vacances scolaires, de 14h30 à 17h salle Jean Bart pour ce  moment de partage et de jeux, à partir du 14 septembre. Un atelier peinture aura lieu les 2ème et 4ème mercredis de chaque mois. Pour plus d’informations, contactez Aude de Reffye au 06.65.03.96.18  

Paroisses du Val et de Vins-sur-Caramy Le 30 novembre 2022 à 15h00

Le mercredi à 15h     Téléchargez la Feuille Novembre 22 Horaires des messes également disponibles sur Recherche d’horaire : community:ft/83/le-val MessesInfo  

Paroisse de Carqueiranne Le 30 novembre 2022 à 16h00

En cette période qui ouvre sur Noël, retrouvons-nous chaque mercredi pour lire ensemble l’Évangile du prochain dimanche de l’Avent, réfléchir, s’écouter les uns les autres, s’exprimer. Où ? – À la Maison paroissiale Quand ? Les quatre mercredis à 16 heures, du 23 novembre au 14 décembre Combien de temps ? Une heure environ.

Événements à venir

Paroisse de La Cadière d'Azur Le 30 novembre 2022 à 14h30

Nouveauté à la Cadière Une nouvelle rencontre réservée au collégiens pour approfondir sa foi, prier et échanger avec des jeunes du même âge. Les rencontres ont lieu au presbytère le mercredi de 14h30 à 15h30.

Paroisse du Mourillon à Toulon Le 30 novembre 2022 à 14h30

Nous vous attendons avec joie tous les mercredis, hors vacances scolaires, de 14h30 à 17h salle Jean Bart pour ce  moment de partage et de jeux, à partir du 14 septembre. Un atelier peinture aura lieu les 2ème et 4ème mercredis de chaque mois. Pour plus d’informations, contactez Aude de Reffye au 06.65.03.96.18  

Paroisses du Val et de Vins-sur-Caramy Le 30 novembre 2022 à 15h00

Le mercredi à 15h     Téléchargez la Feuille Novembre 22 Horaires des messes également disponibles sur Recherche d’horaire : community:ft/83/le-val MessesInfo