CAP Sud Méditerranée, révélateur d’avenir

whatsapp image 2023 06 20 at 10.56.05

CAP Sud Méditerranée est une école qui propose une année de pause aux 18 à 25 ans, pour se former intellectuellement, vivre de la mission et de la fraternité, et discerner sur son orientation professionnelle. Une année riche et complète pour faire émerger les plus belles choses de leur vie. Le Centre d’Anthropologie de Provence offre également la possibilité à des auditeurs libres de suivre des cours à la carte, à distance ou sur place.

Fondé en 2019, le CAP, Centre d’Anthropologie de Provence, s’est implanté dans le centre-ville de Toulon, près de la paroisse Saint-François de Paule. Il propose aux jeunes de 18 à 25 ans de prendre une année pour eux. « Quand j’ai pris la direction du CAP en 2021, j’ai voulu développer un système qui repose sur l’année de césure. C’est une année pour s’orienter et faire une pause ; une pause qui ait du sens », nous raconte Benoit Dumoulin, directeur de l’école.

Ce sens, ils le trouvent dans les cinq piliers de l’école qui ont pour objectif de « proposer une éducation intégrale », allègue le directeur :

  • Une formation intellectuelle solide dans le domaine des humanités, avec un fort enracinement chrétien inspiré de saint Jean-Paul II dans Fides et Ratio« la foi et la raison sont les deux ailes qui permettent à l’esprit humain de s’élever vers la contemplation de la vérité ». Divers cours sont dispensés : philosophie, anthropologie, politique, bioéthique, islamologie, littérature, psychologie, etc.
  • Une vie spirituelle intense basée sur l’oraison matinale quotidienne, la mission une fois par mois en partenariat avec les Missionnaires de la Miséricorde Divine, la possibilité d’assister à la messe tous les jours et un engagement obligatoire pour servir, car « on ne se trouve et on ne se reçoit qu’en se donnant».
  • Une vie fraternelle par l’hébergement de chaque élève dans une des deux colocations non mixtes du CAP. En signant la charte de vie à leur arrivée, ces étudiants s’engagent à partager ensemble le petit-déjeuner, à prendre un temps hebdomadaire pour se demander mutuellement pardon et à se répartir équitablement les tâches ménagères. Un « ange gardien », séminariste de la Miséricorde Divine, leur offre la possibilité de se confier et les aide à gérer les problèmes quotidiens.
  • Un accompagnement dans l’orientation professionnelle, avec plusieurs rendez-vous avec une coach et le directeur, pour que chaque élève sache vers où s’orienter à la fin de l’année. Chacun est guidé pour connaitre ses talents et sa vocation, dans l’Église et dans le monde. Pour Benoit, cette dimension est primordiale, car « dans la symphonie du monde, chaque instrument a sa voix à porter ».
  • Un temps pour soi, avec des cours uniquement les matins qui permettent à chacun de travailler et/ou de s’engager l’après-midi. « Les étudiants ont la chance de pouvoir se reposer sur un cadre spirituel, fraternel, intellectuel et cette année est aussi l’occasion de faire émerger les plus belles choses de leur vie, notamment l’engagement au don de soi. C’est unique dans une vie ! », s’enthousiasme Benoit Dumoulin.

Une année sur mesure

Les élèves viennent d’horizons divers et ont une histoire et une quête différentes. Aussi, le directeur a à cœur de proposer une formation adaptée aux attentes de chacun. Certains suivent d’autres études en parallèle, permettant parfois d’obtenir des dispenses au CAP. D’autres travaillent comme orthophoniste, professeur, etc., l’après-midi et n’ont pas le temps d’offrir leur service en semaine. En accord avec l’école, ils prennent un engagement adapté à leur emploi du temps et leur charisme ; l’objectif étant de fleurir pour atteindre l’idéal prôné par sainte Catherine de Sienne : « Si vous êtes ce que vous devez être, vous mettrez le feu au monde! »

Pour Louis-Marie, 22 ans, cette formation au CAP lui a permis de puiser de belles ressources pour mieux cerner dans quelles études il allait se lancer après. « Je ne savais plus ce que je voulais faire plus tard. Le CAP m’a permis de prendre le temps de réfléchir, de rencontrer des gens et d’affiner mes projets. J’avais besoin d’une pause qui ait du sens et suivre juste des cours ne me suffisait pas. Il me fallait la partie fraternelle et spirituelle ».

Quant à Fanny, 21 ans, les ressources puisées lors cette année sont essentiellement d’ordre spirituel, même si les cours qui sont « d’un excellent niveau » l’ont aussi beaucoup nourrie. Après deux ans de prépa Khâgne-Hypokhâgne à Strasbourg, durant lesquels elle a rencontré Jésus et reçu le baptême, elle cherche à faire une pause avant d’entamer ses études à l’IPC. « J’avais besoin de donner du temps à Jésus, pour à la fois m’enraciner spirituellement dans ce que j’avais reçu et aussi vivre pleinement dans le monde. Ce qui m’attirait beaucoup dans le CAP c’est la dimension spirituelle : la mission, l’adoration, la messe… Une année pour Dieu n’aurait pas été équilibrée. Il me fallait trouver Jésus dans le travail. (…) Le CAP a établi la continuité entre ce que j’étais avant de rencontrer Jésus et ce qu’Il m’a fait devenir. Ça m’a aussi montré qu’on pouvait être profondément catholique dans le monde en étant absolument radical et mesuré à la fois. Pour moi, le CAP est un révélateur de la beauté de la vie chrétienne ».

 Le Centre d’Anthropologie de Provence offre également la possibilité à des auditeurs libres de suivre des cours à la carte, à distance ou sur place.

Pour plus de renseignements sur cette formation :
Mail : capsudmed@gmail.com
Tél. 06 22 08 82 11
https://www.capsud-mediterranee.fr
5 rue Picot 83000 Toulon

 

écrit par Liloye Navarre

Publié le 21.06.2023.

Recevez la newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter diocésaine gratuite pour recevoir les actualités directement dans votre messagerie. Restez connectés avec votre diocèse dès maintenant !

Prochainement

Paroisse Saint-Antoine de Padoue à ToulonLe21 Avr 2024 à 10h30

Célébrations du mois d’avril : Messes dominicales des semaines du Temps Pascal  La paroisse Saint-Antoine de Padoue vous invite à se joindre à elle, tous les dimanches du Temps Pascal du mois d’avril pour la messe dominicale.  Chaque Dimanche, la messe est célébrée à 10h30. Pendant toute la période du temps pascal, l’Aspersion avec de […]

Abbaye du ThoronetLe21 Avr 2024 à 10h30

La messe du dimanche à l’Abbaye du Thoronet a lieu toutes les semaines à 10h30. Toutes les bonnes volontés sont bienvenues : servants d’autel, musiciens, choristes, lecteurs, autres personnes volontaires, pour constituer un groupe d’accueil. Pour cela, merci de bien vouloir contacter le Père Cante (coordonnées en colonne de droite). Des groupes musicaux, des ensembles, […]

Pastorale des JeunesLe21 Avr 2024 à 18h30

Une messe des étudiants et des jeunes pros est célébrée chaque dimanche à 18h30 à l’église Saint-Vincent-de-Paul.     Que vous soyez étudiant ou jeune pro, RDV chaque dimanche à l’église Saint-Vincent-de-Paul (derrière la gare de Toulon) pour une messe spécialement animée pour vous. Venez nombreux ! La messe est suivie d’un apéritif. Un temps […]

Agenda des évêquesLe22 Avr 2024 à 00h00

Pèlerinage avec les jeunes prêtres de moins de 10 ans de sacerdoce à Lyon

CatéchèseLe22 Avr 2024 à 09h00

3 Jours pour Jésus Une retraite est proposée à tous les enfants du diocèse, du CE1 au CM2. Cette retraite, ayant lieu au sanctuaire Notre-Dame de Grâces, à Cotignac, a pour but d’éveiller ou de faire grandir la relation personnelle de l’enfant avec le Christ : temps de prière, louange, adoration, messes, catéchèses par tranche […]