Skip to content

communauté

Moines Chartreux de Montrieux

"Heureux les cœurs purs car ils verront Dieu"

Les moines Chartreux de Montrieux sont installés dans notre diocèse depuis l’an 1137. Rencontre avec le père Bruno-Marie, prieur, moine-bricoleur-artiste et… amoureux de Dieu

Aux dires du père Bruno-Marie, après 63 ans de vie monacale, la prière se… simplifie ! Cela n’est pas sans nous déplaire et nous encourager ! Mais de quelle expérience cette certitude est-elle le fruit ?

 

A l’origine, des moines de Saint-Victor installés à Montrieux-le-Vieux eurent le désir de vivre selon un mode de vie plus radical. Quelques années auparavant – en 1084 – Bruno avait fondé près de Grenoble ce qui allait devenir la Grande Chartreuse. Et c’est sur la demande de l’évêque de Marseille – cassianite – que furent envoyés de la Grande Chartreuse 5 moines pour fonder Montrieux. Aujourd’hui la communauté est composée de 7 pères du Cloître, de 3 frères et d’un moine demeurant chez les Petites Sœurs des Pauvres. Ce qui différencie un père d’un frère est le degré et la façon de vivre la solitude : certains s’épanouiront dans la solitude très stricte de la cellule (les pères) et les autres dans une vie comportant une plus grande part d’activité physique.

Le but exclusif de la voie cartusienne est la contemplation : vivre aussi continuellement que possible – par la puissance de l’Esprit – dans la lumière de l’amour de Dieu, manifesté dans le Christ. La vie des Chartreux – caractérisée par un grand renoncement, est ordonnée de manière à tendre vers la pureté du cœur – clé de la contemplation. Il s’agit d’une ascèse extérieure signe du travail intérieur qui tend – dans l’oubli de soi – à unir la vie, les actes et les pensées et le désir de Dieu du moine, en qui deviennent visibles les fruits de l’Esprit.

Une solitude – durant toute une vie – vécue sur trois niveaux : la séparation du monde, la garde de la cellule, la solitude intérieure ou solitude du cœur. Elle permet à Dieu d’y faire son œuvre : l’union dans un amour intime.

« Edifier des solitudes, c’est chasser le tumulte des désirs terrestres hors du secret du cœur, et, en étant tendu vers la seule patrie éternelle, aspirer à l’amour du repos intérieur » Saint Gregoire le grand.

 

Un certain dosage de vie solitaire et de vie communautaire : « La grâce du Saint Esprit rassemble les solitaires pour en faire une communion dans l’amour, à l’image de L’Eglise, une et répandue en tous lieux » (Statuts 21.1) Les moines se retrouvent à l’église tous les jours pour certains offices et chaque semaine pour une récréation et une grande promenade (spaciement) communautaire. Le reste du temps est passé dans la solitude de la cellule : repas, travail, lectio divina, oraison, repos.

Une liturgie cartusienne caractérisée par de nombreux temps de silence, le chant grégorien et l’interdiction de tout instrument de musique.

Une célébration communautaire et ensuite solitaire de l’Eucharistie.

Une vocation au cœur de l’Eglise et du monde : le Chartreux se retire au désert avant tout pour glorifier Dieu, le louer, le contempler, se laisser séduire par lui, se donner à lui, au nom de tous les hommes. Comme en témoigne l’antique prière des Mâtines – aimée et conservée par les Chartreux – pour laquelle les moines se lèvent à minuit et demie pour porter pendant plus de deux heures le monde dans la prière. Et sans « retours » puisqu’ayant renoncé aux contacts extérieurs.

Simple, la prière ? Oui... et non ! Car elle est aussi... « décapante » !

 

LA CARTE D’IDENTITÉ

Nom : Chartreux de Montrieux

Date et lieu de fondation de l’Ordre : 1084 à Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère

Fondateur : saint Bruno

Statut canonique : ordre religieux

Le charisme : la contemplation selon saint Bruno

Père abbé : Dom Werenfried Maria SCHÖER

Le nombre de monastères :

  • Dans le diocèse : un avec 10 moines
  • En France : 3 masculins et 2 féminins
  • Dans le monde : 19 masculins et 6 féminins

Contact

Chartreuse Notre-Dame de Montrieux
83136 Méounes-les-Montrieux 

Tél. 04 94 48 98 10
Email : gznb@chartreuse.info

Événements à venir

Diocèse Fréjus-Toulon Le 24 décembre 2019 à 00h00

Il est né le Divin Enfant ! Que toute la terre soit en fête : de la faiblesse de ce nouveau-né et de la pauvreté de la crèche, jaillira la puissance de la Résurrection… Noël vient du latin « dies natalis » ou jour de la naissance. On dit aussi « Nativité ».  L’enfant-roi puisse-t-Il naître aussi dans chacun […]

Diocèse Fréjus-Toulon Le 05 janvier 2020 à 00h00

L’épiphanie est une fête chrétienne qui fait mémoire du jour où les Mages sont arrivés à la Crèche, après y avoir été conduits par une étoile mystérieuse, pour adorer l’Enfant Jésus en qui ils reconnaissaient le roi des rois.   En effet à la naissance du Christ, dans les documents scientifiques de l’époque, les données […]

Diocèse Fréjus-Toulon Le 05 janvier 2020 à 00h00

Une quête impérée est réalisée dans un esprit de solidarité et d’ouverture. Dans l’année, un certain nombre de quêtes sont affectées à des causes spécifiques (missions, vocations, aumôneries scolaires…). Année 2019 Jeudi 15 août (Assomption) : quête impérée pour les Chantiers diocésains Dimanche 15 septembre (Dimanche de la Croix Glorieuse) : quête impérée pour les […]

Suivez-nous