Skip to content

communauté

Frères franciscains de l’Immaculée

A Notre-Dame des Anges, près de Pignans

Au cœur de la Provence, le sanctuaire de Notre-Dame-des-Anges a accueilli bien des pèlerinages depuis sa création vers 1200. Aujourd’hui, il est animé par une communauté de trois frères entièrement consacrés à la Vierge Marie, à l’école de saint Maximilien Marie Kolbe. Entourés d’amis, ils sont, sur la région de Pignans signes du rayonnement de la fécondité de l’Immaculée, médiatrice de toutes grâces.

Père Antonio, par quel charisme pouvez-vous définir votre institut ?

— Père Antonio : Le père Stefano, notre fondateur, a voulu actualiser une forme de vie franciscaine renouvelée plus conforme à la règle primitive de saint François d’Assise : en formant des frères prêts à assumer n’importe quelle tâche, en fonction des besoins exprimés par l’évêque du lieu. Notre charisme est franciscain-marial et est caractérisé par la profession du vœu marial ou vœu de consécration illimitée à l’Immaculée, vœu constitutif et essentiel auquel s’ajoute les trois autres vœux d’obéissance, pauvreté et chasteté.

 

Comment se passent vos journées ici, à Notre-Dame-des-Anges ? Au vu de sa situation géographique, votre vie doit être plutôt contemplative…

— Père Antonio : Nous menons une vie contemplative et active, totalement ordonnée à la sanctification des frères et à la conquête à Dieu de toutes les âmes, à travers l’Immaculée. Pour cela nous utilisons tous les moyens à notre disposition et ici, à Pignans, il s’agit de l’impression de livrets et revues, de l’accompagnement spirituel, de l’accueil dans le sanctuaire et sa petite boutique. Sans compter les offices religieux qui structurent notre vie : nous nous levons à 5 heures du matin pour porter le monde dans la prière. Nous sommes également bien intégrés dans notre doyenné et aidons les prêtres du secteur.

« Notre vie doit être le prolongement de Jésus par l’entremise de Marie sur cette terre » Saint Maximilien Kolbe

Comment faites-vous pour vivre financièrement ? Car aller mendier, lorsqu’on est situé à 12 kms du plus proche hameau, ce n’est pas simple.

—  Père Antonio : L’Immaculée prend soin de ses enfants ! En fait, nous ne sommes pas seuls et nous avons l’audace de croire que notre vie religieuse témoigne de Dieu et touche de nombreux cœurs : ainsi, à Noël, ce sont généralement des amis forestiers musulmans qui sont les premiers à nous apporter des cadeaux. Sans compter la centaine d’amis qui nous soutient régulièrement par des dons de toutes sortes.

Les MIM ?

—  Père Antonio : La Mission de l’Immaculée Médiatrice est une association de fidèles liée à notre institut. Elle est composée d’une centaine de laïcs qui partagent notre charisme. Ils nous aident beaucoup dans les paroisses - spécialement dans la catéchèse - de Pourrières, Rians et Besse : ainsi 90 enfants ont été consacrés à l’Immaculée !


La carte d’identité

Nom : Frères Franciscains de l’Immaculée

Date et lieu de création : 22 juin 1990 à Benevento, Italie.

Fondateurs : Père Stefano M. Manelli et père Gabriele M. Pelletieri

Statut : Institut de droit pontifical

Responsable de la communauté : père Antoine M. Santoro

Les implantations :

  • en France : une maison avec 3 frères permanents,
  • dans le monde : 45 maisons (Italie, Bénin, Brésil, Philippines, USA,…), soit 305 frères et 120 postulants.

Les activités principales : Animation de paroisses et sanctuaires, aumônerie hospitalière, maisons d’accueil pour enfants, animation de 3 stations de radio dont une francophone (www.mediatrice.net), télévision,…

 

Responsable : Père Antonio-Maria SANTORO.

Contact

Sanctuaire Notre Dame des Anges

9400 rue du Cros de Panau (RD 12)
83 790 Pignans. 

Téléphone : 04 94 59 00 69

ffindanges@nordnet.fr

Événements à venir

Diocèse Fréjus-Toulon Le 24 décembre 2019 à 00h00

Il est né le Divin Enfant ! Que toute la terre soit en fête : de la faiblesse de ce nouveau-né et de la pauvreté de la crèche, jaillira la puissance de la Résurrection… Noël vient du latin « dies natalis » ou jour de la naissance. On dit aussi « Nativité ».  L’enfant-roi puisse-t-Il naître aussi dans chacun […]

Diocèse Fréjus-Toulon Le 05 janvier 2020 à 00h00

L’épiphanie est une fête chrétienne qui fait mémoire du jour où les Mages sont arrivés à la Crèche, après y avoir été conduits par une étoile mystérieuse, pour adorer l’Enfant Jésus en qui ils reconnaissaient le roi des rois.   En effet à la naissance du Christ, dans les documents scientifiques de l’époque, les données […]

Diocèse Fréjus-Toulon Le 05 janvier 2020 à 00h00

Une quête impérée est réalisée dans un esprit de solidarité et d’ouverture. Dans l’année, un certain nombre de quêtes sont affectées à des causes spécifiques (missions, vocations, aumôneries scolaires…). Année 2019 Jeudi 15 août (Assomption) : quête impérée pour les Chantiers diocésains Dimanche 15 septembre (Dimanche de la Croix Glorieuse) : quête impérée pour les […]

Suivez-nous