Skip to content

institut séculier

Caritas Christi

Avec les ermites, les vierges, les religieux, les instituts séculiers de vie consacrée sont reconnus officiellement comme tels par l’Eglise. Exemple de Caritas Christi présent dans le diocèse.

Un institut séculier de vie consacrée est caractérisé par son charisme et une spiritualité propre. Laïque (féminin ou masculin) ou sacerdotal, il est doté d’un statut canonique, peut être de droit diocésain ou pontifical et dépend de la congrégation pour les Instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique [1]. Il existe pour que ses membres accomplissent une mission apostolique à l’intérieur même du monde. L’origine du mot séculier (“siècle”) induit une consécration à Dieu au cœur même des activités du monde. Les membres des instituts séculiers de vie consacrée répondent à un appel particulier et personnel que Dieu leur adresse : se livrer totalement au Christ dans le célibat choisi pour Lui dans et par la condition laïque.

Ils s’engagent à suivre radicalement le Christ par des liens sacrés publics pour toute la durée de leur vie.

De même, les prêtres séculiers se mettent au service de leurs frères dans le monde tout en étant attachés au presbyterium diocésain.

Les membres des instituts séculiers ne changent pas d’état de vie : un laïc ou un prêtre ne devient pas religieux en entrant dans l’institut. Il existe en France 35 instituts séculiers qui rassemblent près de 3000 laïcs consacrés. Les plus connus sont, par exemple, Notre-Dame-de- Vie, Deus Caritas, Le Prado, les assistantes de l’Apostolat sacerdotal, les prêtres du Coeur de Jésus.

Dans le diocèse, une dizaine de membres appartient à l’institut séculier Caritas Christi. Fondé à Marseille en 1937 par Juliette Molland et le père Joseph-Marie Perrin, cet institut a pour charisme de “demeurer dans l’Amour de Dieu pour l’aimer et le faire aimer, là où il nous a placés”. Il est imprégné de la spiritualité de sainte Catherine de Sienne (laïque du Tiers-Ordre dominicain, toute remplie d’amour pour l’Eglise) et a pour but de former et donner à l’Eglise des laïques contemplatives et apostoliques. Ce qui réuni les membres de Caritas Christi c’est de se savoir appelés à vivre dans le secret de Dieu, c’est-à-dire à descendre dans son cœur, là où habite la Trinité. Cette vie cachée en Dieu apprend à laisser l’Esprit-Saint purifier le cœur et à Lui plaire en tout. Ainsi, vous ne pourrez distinguer une laïque consacrée d’une laïque : elle ne porte pas de signe extérieur de sa consécration, ne dit pas qu’elle est consacrée à Dieu, travaille en cherchant à acquérir une véritable compétence professionnelle dans des domaines aussi divers que l’enseignement, la santé... Elles ne vivent pas sous le même toit, ne se réunissent pas pour dire les offices, gardent la pleine responsabilité de leurs biens matériels. Elles vivent plutôt une communion fraternelle qui se concrétise par des rencontres mensuelles, un partage de vie à partir des textes des fondateurs, la lecture d’un bulletin de liaison entre les différents membres présents à l’étranger, une retraite commune annuelle... et bien sûr une charité fraternelle concrète. L’une des caractéristiques de Caritas Christi est de former ses futures consacrées sans les obliger à “quitter le monde” et leurs engagements professionnels. La formation (d’une durée de huit ans) est assurée par une responsable locale et se conclut par une donation à Dieu ; les célibataires ou les veuves y sont admises.

Pour conclure, les mots de Mgr Rey prononcés lors d’une récente cérémonie d’engagements dans Caritas Christi :

« A travers vous, l’Esprit de Jésus pénètre le monde et le sanctifie. Vos petits actes traduisent le grand amour de Jésus »

 

LA CARTE D’IDENTITÉ

 

Nom : Caritas Christi

Date et lieu de fondation : 1937 à Marseille

Fondateurs : Juliette Molland et Père Perrin

Statut : institut séculier de droit pontifical depuis 1955

Le charisme : Aimer et faire aimer le Christ là où il nous a placés.

Le nombre de membres :

  • en France : 300
  • dans le monde : 1800 membres répartis dans 37 pays.

 


[1] A ce titre, les laïcs consacrés des instituts séculiers ne doivent pas être confondus avec les personnes engagées dans les associations de fidèles où ne sont prononcés que des vœux privés. Dans ce dernier cas, il pourrait être plus approprié de distinguer leur témoignage de vie évangélique de la vie consacrée proprement dite.

Contact

Secrétariat Caritas Christi

19 avenue Antoine Béguère
65100 Lourdes

Tél. : 05 62 94 24 20 

Événements à venir

Diocèse Fréjus-Toulon Le 24 décembre 2019 à 00h00

Il est né le Divin Enfant ! Que toute la terre soit en fête : de la faiblesse de ce nouveau-né et de la pauvreté de la crèche, jaillira la puissance de la Résurrection… Noël vient du latin « dies natalis » ou jour de la naissance. On dit aussi « Nativité ».  L’enfant-roi puisse-t-Il naître aussi dans chacun […]

Diocèse Fréjus-Toulon Le 05 janvier 2020 à 00h00

L’épiphanie est une fête chrétienne qui fait mémoire du jour où les Mages sont arrivés à la Crèche, après y avoir été conduits par une étoile mystérieuse, pour adorer l’Enfant Jésus en qui ils reconnaissaient le roi des rois.   En effet à la naissance du Christ, dans les documents scientifiques de l’époque, les données […]

Diocèse Fréjus-Toulon Le 05 janvier 2020 à 00h00

Une quête impérée est réalisée dans un esprit de solidarité et d’ouverture. Dans l’année, un certain nombre de quêtes sont affectées à des causes spécifiques (missions, vocations, aumôneries scolaires…). Année 2019 Jeudi 15 août (Assomption) : quête impérée pour les Chantiers diocésains Dimanche 15 septembre (Dimanche de la Croix Glorieuse) : quête impérée pour les […]

Suivez-nous