Skip to content

Père Joan Coiffu : “Adolescent, la fille dont je suis tombé amoureux, m’a mis en contact avec Dieu”

Le père Joan Coiffu nous témoigne du chemin qui l’a mené jusqu’à reconnaître sa vocation.

Comment sait-on si on a la vocation ?

Voici quelques événements qui ont été de véritables contacts avec Dieu et d’autres une véritable croissance dans la connaissance de moi-même. Ils pourront servir de matière pour répondre à la question souvent posée à l’adolescence : “Comment sait-on si on a la vocation ?” Je me souviens de la première touche que Dieu fit à mon âme. C’est à l’âge de cinq ans pendant la messe. L’Évangile est lu en français et j’entends alors : “Je ferai de toi un pécheur d’hommes.” La lumière, qui vient dans mon âme, est claire : “S’occuper des hommes, il n’y a que cela d’intéressant !” La relecture, que j’en fais, est que très jeune, j’ai pris conscience avec force qu’il y avait une réalité dans le monde qui valait plus que toutes les autres : les âmes.

La deuxième fois que Dieu a touché mon âme, c’était à l’âge de seize ans, le 15 août à Lourdes. Dieu m’a touché par la très sainte Vierge Marie.Cinq heures après le rendez-vous pour le service de brancardage, je me lève vers midi. Je retrouve alors un bon ami qui fait connaissance avec une jeune fille. Au premier regard, c’est le coup de foudre, je tombe amoureux. Nous nous présentons, nous nous revoyons dans la journée et dans la soirée, “on sort ensemble”. C’est la première fois, par conséquent les sentiments sont forts et réciproques. Après avoir parlé toute la nuit, elle me propose d’aller confier notre amitié à la Sainte Vierge à la Grotte. Le cœur plein, j’accepte avec joie. C’est ainsi que je me mets à genoux pour la première fois devant la très sainte Vierge à la Grotte et que je lui parle avec tout mon cœur. Depuis, cela n’a jamais cessé. Cette fille m’a mis une autre fois en contact avec Dieu. Quand je lui ai dit : “Je veux que tu sois mon unique cause de bonheur, la seule source de ma joie, ma seule amie, en un mot toute ma raison de vivre !” Elle m’a répondu avec une grande honnêteté : “Je ne peux pas être ce que tu me demandes, je ne suis pas Dieu !

Dans le même temps, j’ai vécu une conversion décisive vers Dieu au terme d’un long cheminement pendant une retraite dans un monastère. Est venue doucement cette terrible question : Pourquoi pas moine, comme père… ?Cette question ne m’a plus quitté jusqu’à ce que je prenne la résolution de la considérer sérieusement. Je décide alors au mois de février de réserver la semaine avant Pâques pour traiter de ma vocation avec Marie dans ce monastère où j’avais pris résolument le chemin vers Dieu. J’arrive, vers la fin de l’après-midi et me mets à genoux devant la sainte Vierge : “Voilà, j’ai cette question : pourquoi pas moine – qui ne me lâche pas, je demande un élément qui me permette de répondre « oui » dans la semaine, sinon, je considèrerai que cette question ne me concerne pas !” Durant la semaine, un événement a permis que je sois intérieurement libérer pendant la lecture de l’Évangile de la Passion selon saint Jean : “Ayant ainsi parlé, Jésus s’en alla avec ses disciples de l’autre côté du torrent de Cédron“. C’est le plus grand désir que j’ai de ma vie en face du Christ qui m’invitait à le suivre : “C’est pour être avec toi et tes amis, que je suis venu au monde !

Pourquoi avoir fait votre séminaire à La Castille ?

Je suis arrivé au séminaire après un passage au monastère. Car au moment où je cherchais la volonté de Dieu, monseigneur Rey est passé par là et m’a dit : « viens et vois ! »

Quel est votre saint préféré ?

Saint Benoît, parce qu’il structure la vie extérieure (activité, relation, organisation du temps : prière, travail…) pour conformer la vie intérieure à celle du Christ, avec une grande douceur et beaucoup d’intelligence.

Catégories     Etiquettes 

PARTAGER CET ARTICLE

CATÉGORIES

ARTICLES RÉCENTS

Suivez-nous

ÉVÉNEMENTS À VENIR

Diocèse Fréjus-Toulon Le 24 décembre 2019 à 00h00

Il est né le Divin Enfant ! Que toute la terre soit en fête : de la faiblesse de ce nouveau-né et de la pauvreté de la crèche, jaillira la puissance de la Résurrection… Noël vient du latin « dies natalis » ou jour de la naissance. On dit aussi « Nativité ».  L’enfant-roi puisse-t-Il naître aussi dans chacun […]

Diocèse Fréjus-Toulon Le 05 janvier 2020 à 00h00

L’épiphanie est une fête chrétienne qui fait mémoire du jour où les Mages sont arrivés à la Crèche, après y avoir été conduits par une étoile mystérieuse, pour adorer l’Enfant Jésus en qui ils reconnaissaient le roi des rois.   En effet à la naissance du Christ, dans les documents scientifiques de l’époque, les données […]

Diocèse Fréjus-Toulon Le 05 janvier 2020 à 00h00

Une quête impérée est réalisée dans un esprit de solidarité et d’ouverture. Dans l’année, un certain nombre de quêtes sont affectées à des causes spécifiques (missions, vocations, aumôneries scolaires…). Année 2019 Jeudi 15 août (Assomption) : quête impérée pour les Chantiers diocésains Dimanche 15 septembre (Dimanche de la Croix Glorieuse) : quête impérée pour les […]

Événements à venir

Diocèse Fréjus-Toulon Le 24 décembre 2019 à 00h00

Il est né le Divin Enfant ! Que toute la terre soit en fête : de la faiblesse de ce nouveau-né et de la pauvreté de la crèche, jaillira la puissance de la Résurrection… Noël vient du latin « dies natalis » ou jour de la naissance. On dit aussi « Nativité ».  L’enfant-roi puisse-t-Il naître aussi dans chacun […]

Diocèse Fréjus-Toulon Le 05 janvier 2020 à 00h00

L’épiphanie est une fête chrétienne qui fait mémoire du jour où les Mages sont arrivés à la Crèche, après y avoir été conduits par une étoile mystérieuse, pour adorer l’Enfant Jésus en qui ils reconnaissaient le roi des rois.   En effet à la naissance du Christ, dans les documents scientifiques de l’époque, les données […]

Diocèse Fréjus-Toulon Le 05 janvier 2020 à 00h00

Une quête impérée est réalisée dans un esprit de solidarité et d’ouverture. Dans l’année, un certain nombre de quêtes sont affectées à des causes spécifiques (missions, vocations, aumôneries scolaires…). Année 2019 Jeudi 15 août (Assomption) : quête impérée pour les Chantiers diocésains Dimanche 15 septembre (Dimanche de la Croix Glorieuse) : quête impérée pour les […]

Suivez-nous